ActualitéBusinessMediaStartupTech

Owni se détache de sa société éditrice 22Mars SAS, qui devient Tactilize

Le pure player Owni, spécialisé dans le datajournalisme, a annoncé aujourd’hui s’être séparé de sa société éditrice 22Mars SAS. Le site d’information devient ainsi une société de presse autonome tandis que 22Mars SAS devient Tactilize SAS, une start-up éditrice d’une plateforme de création d’applications pour iPad.

Ce changement de statut a été opéré lors d’une assemblée générale de la société 22Mars SAS qui s’est tenue ce vendredi 25 mai. A la suite de cette décision, la direction de la publication d’Owni sera désormais assurée par Guillaume Dasquié qui occupait déjà la fonction de directeur de la rédaction. Fort d’une équipe de 20 collaborateurs, le pure player dispose d’une rédaction de 13 journalistes et datajournalistes.

De son côté, afin de recentrer son activité sur l’édition de plateformes technologiques innovantes, la société 22Mars SAS développera désormais la plateforme Tactilize. Cette nouvelle entité se veut « user friendly » et vise à créer des applications iPad haut de gamme. 30% du capital de Tactilize SAS reste détenu par Nicolas Voisin, son PDG fondateur.

Nicolas Voisin : “Sur un marché des applications en croissance exponentielle, Tactilize est une réponse innovante aux attentes considérables des médias traditionnels, d’une solution efficace d’édition de contenu média distribués dans l’AppStore, leur permettant ainsi de développer une stratégie de l’offre, réellement créatrice de valeur ajoutée.”

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Owni se détache de sa société éditrice 22Mars SAS, qui devient Tactilize”

  1. Tactilize est specialisé iPad et narration visuelle de médias. Tandis que Joshfire est orienté vers l’information de flux.

    Dans les 2 cas, il s’agit de belles applications, bien ecrites. A mon avis, ces solutions ne valent pas le sur-mesure, nottament si votre contenu l’exige (big data, journalisme de données, et narration complexe non linéaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This