AcquisitionActualitéArts et CultureBusinessEuropeInvestissements

Patrick Drahi met un pied dans le secteur de l’art avec le rachat de Sotheby’s

Avec l'AFP

Le magnat français Patrick Drahi a acheté la maison de vente aux enchères Sotheby’s, que l’opération valorise à 3,7 milliards de dollars, d’après un communiqué de presse lundi.

L’accord définitif a été signé entre Sotheby’s et BidFair USA, une entité détenue à 100% par le patron du groupe de télécoms et médias Altice (SFR, BFMTV, RMC, Libération…).

L’homme d’affaires, qui se dit « passionné par cette industrie » depuis toujours, a offert 57 dollars par action, soit 61% de plus que le prix de l’action de Sotheby’s à la clôture de la Bourse de New York le 14 juin. Il compte financer la transaction grâce à des financements garantis par BNP Paribas ainsi que des fonds propres, en précisant qu’il ne « compte pas vendre de parts d’Altice Europe ». Il envisage en revanche de vendre des actions d’Altice USA à hauteur de 400 millions de dollars d’ici la fin de l’année.

Sotheby’s, l’une des plus anciennes maison de vente aux enchères créée en 1744, opère également sa mutation.  En 2015, eBay et Sotheby’s s’étaient ainsi alliés pour créer une plateforme de vente aux enchères en ligne rendant ainsi accessibles les objets d’art et de collection de l’inventaire Sotheby’s à la communauté eBay.

Selon un rapport d’Hiscox, les ventes d’art en ligne ont augmenté de 9,8 % en 2018 pour atteindre 4,64 milliards de dollars. S’il suit la tendance actuelle, le marché de l’art en ligne pourrait atteindre près de 9,32 milliards de dollars d’ici cinq ans.

« Je réalise cet investissement pour ma famille, via ma holding personnelle, dans une perspective de très long terme« , indique Patrick Drahi dans son communiqué. Il assure cependant que l’industrie des télécoms et des médias « restera sa priorité », qu’il continuera de diriger Altice Europe et restera président du conseil d’administration d’Altice USA.

Altice a enregistré un chiffre d’affaires en baisse de 3,5% en 2018, à 14,09 milliards d’euros, malgré une forte hausse de son nombre d’abonnés, tant sur le fixe que sur le mobile. Le groupe anticipe un retour à la croissance cette année mais garde un niveau élevé d’endettement, légèrement supérieur à 30 milliards d’euros.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Patrick Drahi met un pied dans le secteur de l’art avec le rachat de Sotheby’s
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch