ActualitéBusinessEuropeFoodTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Peas&Love, 1,2 million d’euros pour installer des potagers urbains dans toute l’Europe

Le montant

L’entreprise belge Peas&Love, spécialisée dans l’agriculture urbaine, a bouclé un tour de table de 1,2 million d’euros auprès d’Otium Brands. Des business angels ont également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2015 par Jean-Patrick Scheepers, Peas&Love conçoit, installe et exploite des potagers urbains sur les toits au coeur des villes. En parallèle, la jeune pousse belge a développé une plateforme qui propose de louer en ligne des parcelles de potagers, produisant des fruits et légumes locaux.

De cette manière, les riverains ont accès, pour 38 euros par mois, à une parcelle de 3 m2 entretenue par un ingénieur agronome de formation, baptisé «Community Farmer», ainsi qu’à la récolte tout au long de l’année de plus de 50 variétés de fruits, légumes, fleurs comestibles et herbes aromatiques. Des ateliers pour apprendre à récolter et cuisiner les produits du potager complètement l’expérience pour reconnecter les citadins à la nature. Chaque ferme Peas&Love utilise une technique de production verticale qui reprend les principes de la permaculture, un système conceptuel inspiré du fonctionnement de la nature. A ce jour, la start-up exploite 600 parcelles dans quatre fermes à Paris et Bruxelles, pour un total de 2 000 m2 de plantation.

En Europe, les initiatives se multiplient ces dernières années pour développer l’agriculture urbaine. Parmi les start-up positionnées sur ce segment, la jeune pousse berlinoise Infarm s’est lancée dans la conception, la construction et la commercialisation de fermes verticales dans des lieux urbains, comme des supermarchés, des centres commerciaux, des écoles, des hôtels ou encore des restaurants. En février dernier, la start-up allemande a levé 25 millions de dollars pour exploiter 1 000 fermes verticales à travers l’Europe d’ici fin 2019.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Peas&Love de financer son expansion en Europe. «Avec l’appui de nos partenaires financiers, nous avons la volonté de renforcer nos équipes et de nous étendre au niveau européen», indique Jean-Patrick Scheepers, fondateur de Peas&Love. Dans ce sens, la société ambitionne d’ouvrir 150 potagers urbains d’ici 5 ans, dont 30 à Paris, et le reste dans 12 régions européennes.

Peas&Love : les données clés

Fondateur : Jean-Patrick Scheepers
Création : 2015
Siège social : Bruxelles
Activité : potagers urbains
Financement : 1,2 million d’euros en juin 2018

Bouton retour en haut de la page
Peas&Love, 1,2 million d’euros pour installer des potagers urbains dans toute l’Europe
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas