ActualitéBusinessEuropeFoodTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Peas&Love, 1,2 million d’euros pour installer des potagers urbains dans toute l’Europe

Le montant

L’entreprise belge Peas&Love, spécialisée dans l’agriculture urbaine, a bouclé un tour de table de 1,2 million d’euros auprès d’Otium Brands. Des business angels ont également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2015 par Jean-Patrick Scheepers, Peas&Love conçoit, installe et exploite des potagers urbains sur les toits au coeur des villes. En parallèle, la jeune pousse belge a développé une plateforme qui propose de louer en ligne des parcelles de potagers, produisant des fruits et légumes locaux.

De cette manière, les riverains ont accès, pour 38 euros par mois, à une parcelle de 3 m2 entretenue par un ingénieur agronome de formation, baptisé «Community Farmer», ainsi qu’à la récolte tout au long de l’année de plus de 50 variétés de fruits, légumes, fleurs comestibles et herbes aromatiques. Des ateliers pour apprendre à récolter et cuisiner les produits du potager complètement l’expérience pour reconnecter les citadins à la nature. Chaque ferme Peas&Love utilise une technique de production verticale qui reprend les principes de la permaculture, un système conceptuel inspiré du fonctionnement de la nature. A ce jour, la start-up exploite 600 parcelles dans quatre fermes à Paris et Bruxelles, pour un total de 2 000 m2 de plantation.

En Europe, les initiatives se multiplient ces dernières années pour développer l’agriculture urbaine. Parmi les start-up positionnées sur ce segment, la jeune pousse berlinoise Infarm s’est lancée dans la conception, la construction et la commercialisation de fermes verticales dans des lieux urbains, comme des supermarchés, des centres commerciaux, des écoles, des hôtels ou encore des restaurants. En février dernier, la start-up allemande a levé 25 millions de dollars pour exploiter 1 000 fermes verticales à travers l’Europe d’ici fin 2019.

Les objectifs 

Ce tour de table doit permettre à Peas&Love de financer son expansion en Europe. «Avec l’appui de nos partenaires financiers, nous avons la volonté de renforcer nos équipes et de nous étendre au niveau européen», indique Jean-Patrick Scheepers, fondateur de Peas&Love. Dans ce sens, la société ambitionne d’ouvrir 150 potagers urbains d’ici 5 ans, dont 30 à Paris, et le reste dans 12 régions européennes.

Peas&Love : les données clés

Fondateur : Jean-Patrick Scheepers
Création : 2015
Siège social : Bruxelles
Activité : potagers urbains
Financement : 1,2 million d’euros en juin 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Peas&Love, 1,2 million d’euros pour installer des potagers urbains dans toute l’Europe
La startup Element AI lève 150 millions de dollars pour aider les entreprises à adopter l’intelligence artificielle
Vers la fin des contenus clickbait sur Google?
WeWork confirme son intention d’entrer en Bourse et restreint les pouvoirs de son PDG
[DECODE] Comment Instagram a fait exploser ses revenus publicitaires
Les offres d’emploi de la semaine
Des employés à temps partiel de Whole Foods (Amazon) privés de leurs avantages médicaux
Libra: « Nous n’avons pas vocation à jouer les pirates »
[Made in Bordeaux] Ça bouge dans l’écosystème!
Enquête aux Etats-Unis sur un système de freinage automatique de Nissan
Téléconsultation: la consolidation se poursuit avec le rapprochement des startups Medadom et Docadom