ActualitéBeautyTechBusinessTech

Planity lève 6 millions d’euros pour remplir le carnet de rendez-vous des salons de coiffure et des instituts de beauté

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

La start-up Planity, spécialisée dans la prise de rendez-vous avec les professionnels du secteur de la beauté (salons de coiffure, instituts de beauté, barbiers…), a bouclé un tour de table de 6 millions d’euros auprès d’Alven Capital, qui avait déjà participé au premier tour de table de 1,5 million d’euros de la société en février 2017. Alto Invest ainsi que le Fonds Ambition Numérique, géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir doté de 57 milliards d’euros, ont également participé à l’opération.

Le marché

Lancée en 2016 par Antoine Puymirat, également fondateur de la plateforme de prise de rendez-vous sur Internet ClicRDV, Paul Vonderscher, ancien Lead Developer chez ClicRDV, et Jérémy Queroy, Planity développe une plateforme de prise de rendez-vous en ligne pour instituts de beauté et salons de coiffure. Accessible sur ordinateur, smartphone et tablette, cette dernière se positionne sur le secteur de l’e-beauté haut de gamme.

A ce jour, la société parisienne revendique plus de 1 500 clients partenaires (coiffeurs, instituts, manucures, barbiers…) et 5 000 rendez-vous pris en ligne chaque jour sur sa plateforme. En plus d’améliorer la fréquentation des salons, le service permet de prendre des rendez-vous en dehors des heures ouvrables des instituts.

Sur le marché de la digitalisation des salons de coiffure et des instituts de beauté, Planity doit notamment faire face à la start-up FlexyBeauty, qui a développé une solution tout-en-un permettant aux professionnels de la coiffure et de la beauté de gérer leurs salons et de fidéliser leur clientèle. Cette dernière a levé 7 millions d’euros en avril dernier pour accélérer son développement dans l’Hexagone.

Les objectifs de la Start-up

Ce financement doit permettre à Planity de doper sa croissance. Dans ce sens, la jeune pousse française prévoit de poursuivre le déploiement de son service auprès des professionnels de la beauté à travers le France en le proposant dans de nouvelles villes, avant de développer son activité en Europe. Pour monter en puissance, la société, qui compte actuellement 25 salariés, entend étoffer ses effectifs pour atteindre une cinquantaine de collaborateurs d’ici janvier 2019. A terme, Planity ambitionne de devenir «une véritable marque lifestyle sur ce secteur».

Planity : les données clés

Fondateurs : Antoine Puymirat, Paul Vonderscher et Jérémy Queroy
Création : 2016
Siège social : Paris
Activité : plateforme de prise de rendez-vous avec les professionnels du secteur de la beauté
Financement : 6 millions d’euros en septembre 2018

Un commentaire

  1. D’après les documents juridiques de l’augmentation de capital (disponibles sur Société.com par ex), c’est une levée de 4 millions d’euros et non pas 6

Bouton retour en haut de la page
Planity lève 6 millions d’euros pour remplir le carnet de rendez-vous des salons de coiffure et des instituts de beauté
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media