ActualitéBusinessEuropeRetail & eCommerce

Planity lève 1,5 million d’euros pour digitaliser la prise de rendez-vous beauté

  • La société parisienne Planity, spécialisée dans la prise de rendez-vous avec les professionnels du secteur de la beauté, revendique plus de 300 clients et 1 000 rendez-vous pris en ligne chaque jour sur sa plateforme.
  • L’entreprise est présente à Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse.
  • Cet investissement doit permettre à Planity de développer son offre en France.

Le montant

La start-up Planity, spécialisée dans la prise de rendez-vous avec les professionnels du secteur de la beauté (salons de coiffure, instituts de beauté, barbiers…), a bouclé un tour de table de 1,5 million d’euros auprès d’Alven Capital. Des business angels, parmi lesquels les fondateurs de KelDoc, PriceMatch ou encore eFounders, ont également participé à l’opération.

Le marché

Lancée l’an passé par Antoine Puymirat, également fondateur de la plateforme de prise de rendez-vous sur Internet ClicRDV, Paul Vonderscher, ancien Lead Developer chez ClicRDV, et Jérémy Queroy, Planity développe une plateforme de prise de rendez-vous en ligne pour instituts de beauté et salons de coiffure. Accessible sur ordinateur, smartphone et tablette, cette dernière se positionne sur le secteur de l’e-beauté haut de gamme.

A ce jour, la société parisienne revendique plus de 300 clients et 1 000 rendez-vous pris en ligne chaque jour sur sa plateforme. Pour l’heure, l’entreprise est présente à Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse. Planity s’adresse à un marché sur lequel seuls «3% des salons et instituts de beauté français sont actuellement équipés de ce type d’outil», selon la start-up. Le modèle économique de la société repose sur une offre par abonnement. La formule mensuelle est accessible pour 79 euros tandis que l’abonnement annuel coûte 649 euros. Planity précise que 80% de ses utilisateurs choisissent l’offre annuelle. Aucune commission n’est prélevée sur les rendez-vous pris en ligne.

Les objectifs de la Start-up

Cet investissement doit permettre à Planity de développer son offre en France. La start-up vise principalement les grandes métropoles de l’Hexagone. Pour accompagner cette expansion, Planity prévoit également de recruter des commerciaux sur l’ensemble du territoire français.

Fondateurs : Antoine Puymirat, Paul Vonderscher et Jérémy Queroy

Lancement : 2016

Siège social : Paris

Activité : plateforme de prise de rendez-vous avec les professionnels du secteur de la beauté

Financement : 1,5 million d’euros en février 2017

Lire aussi : L’Oréal et Founders Factory sélectionnent 5 start-up pour accélérer dans la beauté connectée

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Planity lève 1,5 million d’euros pour digitaliser la prise de rendez-vous beauté
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link