ActualitéRetail & eCommerce

La valorisation d’Amazon dépasse celle du géant Walmart

Les compteurs étaient au vert hier chez Amazon. L’e-commerçant a réalisé 23,2 milliards de dollars de chiffre d’affaires au second trimestre de son exercice fiscal, contre 19,3 milliards de dollars à la même période un an plus tôt, soit une progression de 20%. Le groupe précise même qu’en excluant les variations défavorables des taux de change, les ventes nettes auraient bondi de 27% sur un an.

Retour au bénéfice

Plus dans le détail, la croissance a surtout été tirée par les ventes en Amérique du Nord qui ont bondi de 26% sur un an, à 13,8 milliards de dollars. A contrario, les ventes à l’international n’ont que peu progressé (+3%), à 7,5 milliards de dollars. Autre segment en développement, Amazon Web Services (AWS), l’offre de cloud computing à destination des professionnels, qui enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 81%, à 1,8 milliard de dollars.

Au final, le groupe de Jeff Bezos a dégagé un bénéfice net de 92 millions de dollars, pour un bénéfice par action de 0,19 dollar. Une performance qu’ont appréciée les investisseurs puisque l’an passé, à la même période, le voyant était dans le rouge avec une perte de 126 millions de dollars.

Des ventes plus faibles que celles de Walmart

Suite à la publication de ces résultats, le cours d’Amazon a bondi dans les échanges d’après-clôture à la Bourse de New York, franchissant la barre des 500 dollars. A un tel niveau, la valorisation de l’e-commerçant atteindrait les 267 milliards de dollars selon Bloomberg, dépassant ainsi celle de Walmart, le premier acteur de la grande distribution outre-Atlantique.

Tout un symbole, surtout lorsque l’on sait que les ventes de la puissante firme américaine sont bien supérieures à celles du pure player. Au premier trimestre de son exercice fiscal, il affichait 70,2 milliards de dollars de ventes, soit plus de trois fois les 22,7 milliards comptabilisés au même moment par Amazon.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La valorisation d’Amazon dépasse celle du géant Walmart
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
Copy link