ActualitéEuropeStartupTech

Pour bâtir un champion européen, la France et l’Allemagne créent un fonds d’1 milliard

  • Ce fonds franco-allemand vise à soutenir le développement de l’économie numérique à l’échelle européenne pour réduire l’écart avec les États-Unis.
     
  • Cette réponse de financement paraît toutefois dérisoire face au fonds de 100 milliards de dollars lancé par le Japonais SoftBank.
     
  • Au troisième trimestre 2016, la France a doublé l’Allemagne, avec 857 millions de dollars de financement, contre 462 millions de dollars pour la Tech allemande.

 

Paris et Berlin unissent leurs forces pour doper le développement des start-up européennes. Sigmar Gabriel, le ministre allemand de l’Économie, a confirmé l’intention de la France et de l’Allemagne de créer un fonds d’un milliard d’euros, en marge de la deuxième Conférence numérique franco-allemande à Berlin. Une réponse de financement qui paraît toutefois dérisoire face au fonds de 100 milliards de dollars lancé par SoftBank. Outre le groupe japonais qui va investir 25 milliards de dollars, le gouvernement saoudien injectera 45 milliards de dollars.

Ce fonds franco-allemand vise à soutenir le développement de l’économie numérique à l’échelle européenne pour réduire l’écart avec les États-Unis. Sur une échelle de 0 à 100 rendant compte de la numérisation de l’économie, les États-Unis sont à 18 tandis que l’Union européenne et la France sont à 12, selon une étude McKinsey.

Les modalités de lancement de ce fonds n’ont pas été communiquées. Le ministre français des Finances, Michel Sapin, a seulement précisé qu’il sera alimenté par les pays membres de l’Union européenne et des investisseurs privés. 

En parallèle, la France et l’Allemagne ont affiché l’importance de renforcer leur coopération dans la nanoélectronique, l’intelligence artificielle, le cloud et la cybersécurité. Lors de la première édition de la Conférence numérique franco-allemande, qui s’était tenue à Paris en octobre 2015, Emmanuel Macron, alors ministre français de l’Économie, avait annoncé la création d’une Académie franco-allemande pour l’industrie du futur, portée par l’Institut Mines-Télécom et l’Université technique de Munich.

Paris sur le point de détrôner Londres

L’annonce du lancement d’un fonds d’un milliard d’euros pour les start-up européennes intervient dans un contexte favorable pour l’écosystème français. En 2016, les entreprises de la Tech française ont franchi le cap record des 1,5 milliard de dollars de financement selon le rapport «Tech Funding Trends in France» réalisé par La French Tech et CB Insights.

Ce montant a permis à l’Hexagone de se repositionner face au Royaume-Uni et à l’Allemagne, d’autant plus que la France a doublé l’Allemagne au troisième trimestre, avec 857 millions de dollars de financement, contre 462 millions de dollars pour la Tech allemande. L’Hexagone est même à portée de fusil du Royaume-Uni, en partie tourmenté depuis le Brexit, puisque Paris n’a plus que 7% de retard sur Londres (919 millions de dollars).

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This