ActualitéBusinessTech

Pour rivaliser avec Apple et Microsoft, Google s’apprête à dévoiler son nouveau système d’exploitation Andromeda

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Google devrait présenter le 4 octobre son nouveau système d'exploitation Andromeda. Ce dernier verra le jour sur un nouvel ordinateur portable au troisième trimestre 2017.
     
  • Le nouveau système d’exploitation de Google sera basé hors d’Android et s’appuiera sur des fonctionnalités directement issues de Chrome OS.
     
  • En 2015, Alphabet a réalisé un chiffre d’affaires de 74,9 milliards de dollars, dont 74,5 issus des produits de Google.

 

A l’occasion de sa prochaine keynote le 4 octobre prochain, Google pourrait présenter son nouveau système d’exploitation, selon une information rapportée par le site spécialisé Android Police. Baptisé «Andromeda», ce dernier devrait être le fruit de la fusion entre les plateformes Android et Chrome OS.

Les rumeurs autour du nouveau système d’exploitation de la firme de Mountain View étaient devenues plus persistantes depuis le tweet énigmatique de Hiroshi Lockheimer, vice-président chez Google en charge d’Android, de Google Chrome, publié le 24 septembre dernier. «Nous avons annoncé la première version d’Android il y a 8 ans aujourd’hui. J’ai le sentiment que dans 8 ans nous parlerons encore du 4 octobre 2016», avait-il déclaré sur le site de microblogging.

Le lancement d’Andromeda ne s’inscrit pas dans le cadre du projet de la filiale d’Alphabet consistant à intégrer des applications Android au sein de Chrome OS. Et pour cause, le nouveau système d’exploitation de Google sera basé hors d’Android et s’appuiera sur des fonctionnalités directement issues de Chrome OS. Andromeda est également différent du système d’exploitation Fuchsia qui est destiné à faire tourner des objets connectés.

Un nouvel ordinateur prévu pour 2017

Selon Android Mobile, la commercialisation d’Andromeda ne devrait pas intervenir avant le troisième trimestre 2017. Pour ce faire, Google lancera son nouveau système d’exploitation sur un nouvel ordinateur portable de la gamme Pixel. Baptisé «Bison», ce nouvel appareil ne devrait pas être commercialisé en tant que Chromebook mais comme un véritable ordinateur capable de concurrencer le MacBook d’Apple et le Surface de Microsoft.

Doté d’un écran tactile de 12,3 pouces, Google a en effet choisi d’opter pour un modèle mi ordinateur mi tablette. Parmi les caractéristiques phares de «Bison», la firme de Mountain View a notamment intégré à son nouvel ordinateur portable un scanneur d’empreintes digitales, un clavier rétro-éclairé et un trackpad similaire à celui présent sur les MacBook. Vendu à partir de 799 dollars, le nouvel appareil de Google devra composer avec la concurrence de Microsoft, qui devrait prochainement dévoiler un PC Surface tout-en-un sur Windows 10, et d’Apple qui a écoulé 4,3 millions de Mac entre avril et juin dernier. En 2015, Alphabet a réalisé un chiffre d’affaires de 74,9 milliards de dollars, dont 74,5 issus des produits de Google.

Bouton retour en haut de la page
Pour rivaliser avec Apple et Microsoft, Google s’apprête à dévoiler son nouveau système d’exploitation Andromeda
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media