A la uneActualitéEuropeTransport

Pour ses 100 ans, BMW joue la carte de la promotion de start-up made in France

Mars 1916, la Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft (BMW AG), maison-mère du groupe BMW et spécialisée dans les moteurs d'avion, voit le jour à Münich en Bavière. Le premier véhicule produit en série n’apparaîtra toutefois qu'en 1928. Cent ans plus tard, la marque à l’hélice lance un programme d’accélération de start-up pour repenser la mobilité de demain. 

Au travers du BMW Tech Date, BMW souhaite capter la French touch, et «identifier ses nouveaux partenaires technologiques afin d’inscrire sa démarche pour la mobilité du futur aux côtés des plus créatifs.» Après la phase d’appel à candidature qui est ouverte jusqu’à la fin du mois de mai, la marque va sélectionner, dans un premier round, une vingtaine de start-up finalistes, afin de les entendre pitcher le 9 juin prochain. La rencontre se fera à Paris au Brand Store BMW George V. A l'issue de ces présentations, les trois lauréats remporteront un séjour à Munich d'une semaine pour rencontrer les équipes R&D du constructeur. Ils seront également accueillis sur le stand BMW à l’occasion prochain Mondial de l'Automobile à Paris afin de présenter leur innovation.

Repenser «le plaisir de conduire»

Ce programme s'inscrit dans un projet plus ambitieux baptisé «Next100» (voir la vidéo ci-dessous) en introduction duquel, la marque présente un concept-car ultra futuriste, porteur de nombreuses innovations et services inédits. Pour BMW, l'avenir de la mobilité sera fondé sur des services connectés et des véhicules à énergie électrique capables de circuler de manière autonome. Il s’agit de développer tout un écosystème numérique autour du conducteur, où se combineront de nouveaux usages de la voiture tel que l’auto-partage. Cette vision n’écarte cependant pas les fondamentaux de la marque, en préservant ainsi le plaisir de conduire dans un univers qui se voudra toujours premium.

Côté nouvelles solutions made in France, BMW cherche des jeune-pousses avec un certain «niveau d'innovation pour changer la mobilité et la connectivité futures», et ainsi élargir « son spectre de recherche et développement à de nouveaux métiers, tout en accordant une importance particulière à la mobilité ».

Dès lors, on comprend que BMW s'ouvre aux nombreuses solutions en vogue tel que l’usage partagé de voitures en proposant par exemple dans plusieurs villes le service Drive Now. Pour financer ces technologies, BMW s'est également doté en 2011 d'un bras financier avec le fond BMW i-Ventures.

Au niveau international, BMW s'était déjà rapproché des start-up en créant une entité qui leur est spécifiquement dédiée,  le «BMW Startup Garage», un programme d'accélération ouvert à toutes les start-up, y compris hors du secteur automobile, et qui est parrain de l’opération BMW Tech Date.

 

Crédit: Tech-date.fr
 

[Contenu réalisé en partenariat avec BMW France]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This