ActualitéMarketing & CommunicationMedia

Programmatique: JCDecaux vise plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le géant de la publicité extérieure JCDecaux compte réaliser « plusieurs millions d’euros » de chiffre d’affaires en 2019 avec sa nouvelle filiale de publicité programmatique, vendant de façon automatisée les espaces publicitaires du groupe en fonction des publics passant devant, a-t-il annoncé jeudi. La création de la nouvelle filiale, VIOOH, avait été annoncée mi-2018 par JCDecaux. « Nous comptons faire plusieurs millions de chiffre d’affaires en 2019. C’est encore modeste, mais ça nous permet de toucher des annonceurs qui aujourd’hui n’ont jamais utilisé» l’affichage publicitaire sur des panneaux de JCDecaux ou de ses concurrents, a expliqué Jean-François Decaux, le co-directeur général de JCDecaux. VIOOH compte actuellement une centaine de personnes dans ses effectifs, a indiqué M. Decaux lors de la présentation des résultats annuels du groupe français. 

La nouvelle filiale est en train notamment d’établir les connections avec les grandes plateformes d’achat d’espaces publicitaires sur les téléphones mobiles (DSP), pour pouvoir leur vendre aux enchères, de façon automatisée et en temps réel, les espaces publicitaires des panneaux numériques JCDecaux, en fonction du type d’audience que les annonceurs veulent toucher. JCDecaux compte également ouvrir sa plateforme à ses concurrents, a expliqué M. Decaux. VIOHH « est en discussion avec nombreux opérateurs à travers le monde qui pourront y mettre leurs actifs (les panneaux d’affichage numérique) et devenir également actionnaires», a-t-il indiqué.

Transition numérique

La création de VIOHH s’inscrit dans les efforts de JCDecaux pour passer au numérique, en diminuant les supports traditionnels comme les affiches. Le groupe français réalise aujourd’hui 20,4% de son chiffre d’affaires avec des supports numérisés (mobilier urbain, publicité dans les aéroports, gares, métros, affichage dans les rues). Mais il compte augmenter rapidement cette part, a expliqué Jean-François Decaux. Dans les transports, « on va passer à 50% » de chiffre d’affaires numérique « très rapidement », et sur les mobiliers urbains « on va passer à 30-35% d’ici 2 ou 3 ans», hors marché français, a-t-il indiqué.

La France est actuellement à « 7 ou 8% » de chiffre d’affaires en numérique, car l’échec subi à Paris retarde sa progression, selon les dirigeants de JCDecaux. Le tribunal administratif a annulé en avril 2017 la réattribution à JCDecaux du marché des panneaux d’affichage de Paris, estimant que la numérisation d’une partie du mobilier urbain prévue dans le contrat n’était pas conforme à la réglementation en vigueur dans la capitale. JCDecaux a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 3,6 milliards d’euros, dont environ 16,6% en France. Les mobiliers urbains représentent 43,9% du chiffre d’affaires total de JCDecaux, contre 41,9% pour les transports et 14,2% pour l’affichage.   

Bouton retour en haut de la page
Programmatique: JCDecaux vise plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon
[Silicon Carne] Startup Game Over
À la découverte de la « MavTech » singapourienne
Événementiel : la stratégie d’inwink pour permettre aux entreprises de se démarquer face aux nouveaux enjeux

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media