ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

Quantique: Pasqal lève 25 millions d’euros auprès de Quantonation et du ministère des Armées français

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La start-up française Pasqal qui est en train de développer un ordinateur quantique a levé 25 millions d’euros auprès du fonds d’investissement spécialisé dans le quantique Quantonation et du nouveau fonds d’investissement du ministère des Armées français. « Le ministère des Armées se félicite de soutenir le développement de la pépite française Pasqal grâce au premier investissement du nouveau fonds Innovation Défense », a indiqué la ministre des Armées, Florence Parly, citée dans le communiqué. « Dotée d’une équipe de chercheurs des plus renommées au monde, Pasqal comptera à l’avenir parmi les leaders des calculateurs quantiques. Les applications pour la défense sont multiples et parfois hautement stratégiques », a-t-elle souligné.

Les ordinateurs quantiques reposent sur l’exploitation de propriétés surprenantes et parfois contre-intuitives de la matière au niveau de l’infiniment petit, atomes, photons, ou électrons. Leurs capacités théoriques sont immenses pour certains types de calculs, et pourraient révolutionner l’informatique, mais pour l’instant, la technologie est encore balbutiante. Pasqal, créée en 2019, est adossée à l’Institut d’optique de l’Université Paris-Saclay, à Palaiseau (Essonne), et emploie aujourd’hui une vingtaine de personnes.

«Atteindre les 1 000 qubits dans les années à venir»

L’entreprise a construit pour l’instant une machine quantique qui fonctionne dans ses locaux. Elle a également reçu commande de deux autres machines qui doivent être livrées « début 2023 » au Genci, le grand équipement de calcul intensif français, et le centre de recherche allemand de Jülich, selon son président Georges-Olivier Reymond. « Notre objectif est aussi d’avoir d’autres calculateurs utilisables chez nous début 2022, en plus de celui qu’on a déjà », a indiqué M. Reymond à l’AFP. Les processeurs de Pasqal utilisent des atomes neutres manipulés par laser.

Cette technologie « permet de réaliser des calculs à la demande (…) avec une puissance de calcul inédite, au-delà de 100 qubits » (l’unité qui mesure la performance d’un ordinateur quantique) et l’objectif « d’atteindre les 1 000 qubits dans les années à venir », affirme Pasqal. Le président français Emmanuel Macron a annoncé fin janvier un plan d’investissement de 1,8 milliard d’euros pour mettre la France dans « les trois premiers mondiaux » des technologies quantiques, appelées à révolutionner l’informatique et l’industrie dans les décennies à venir. Les fonds RunA Capital, Daphni et Eni Next ont aussi participé à la levée de fonds de Pasqal.

Regardez notre reportage réalisé à Saclay dans le laboratoire de R&D de Pasqal :

AFP

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Quantique: Pasqal lève 25 millions d’euros auprès de Quantonation et du ministère des Armées français
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Marketing, développement, fonctions commerciales…: quels sont les salaires dans le digital?
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?