ActualitéBusinessEuropeStartupTech

Quels programmes d’accélération seront hébergés à Station F ?

Après trois ans de travaux, Station F ouvrira ses portes le 1er juillet prochain, après son inauguration ce jeudi 29 juin. Au total, ce sont 1 000 start-up qui seront accueillies dans un espace de 34 000 mètres carrés, aménagé pour faciliter les échanges entre les entrepreneurs. 

Outre le Founders Program, développé par Station F, des entreprises y implanteront leurs incubateurs corporate, comme Microsoft ou encore Facebook. Au total, 21 programmes d'accélération y cohabiteront. Tour d'horizon de ces différents programmes hébergés à la halle Freyssinet. 

  • Microsoft s'associe à l'INRIA pour proposer son programme d'accélération dédié aux entreprises de l'intelligence artificielle. Au démarrage, 5 à 6 entreprises sont sélectionnées, pour tester le programme. L'objectif à terme: fédérer une communauté d'une centaine de sociétés de ce secteur en plein essor. 
  • Facebook a choisi Station F pour installer son tout premier incubateur corporate, baptisé le Start-up Garage. D'une durée de 6 mois, l'accompagnement concernera des «projets qui valorisent les données pour créer des services utiles à la vie quotidienne, à la santé, aux transports et à l'éducation». Ces derniers devront aussi mettre «au coeur de leur activité la confiance, la transparence et le contrôle des utilisateurs sur leurs données», déclare la société dans un communiqué. 12 start-up ont été sélectionnées pour participer à la première promotion, parmi lesquelles Jam, Alan ou encore Mapstr. 
  • Le spécialiste des jeux vidéo Ubisoft a également annoncé le lancement d'un programme d'accélération au sein de Station F. Dédié aux entreprises du gaming et du divertissement, il sera testé auprès de 5 start-up au démarrage. 
  • Vente-privee lance Impulse, son incubateur spécialisé dans la Fashion Tech et le retail. 80 postes de travail seront installés au sein de Station F pour ce programme, qui s'adresse à des start-up ayant déjà fait leurs preuves. Les sociétés doivent en effet compter entre 2 et 6 salariés, et avoir déposé leurs statuts depuis plus de 18 mois pour être éligibles. 
  • Thalès lance son programme d'incubation dédié aux enteprises de la cybersécurité. Au total, 20 start-up seront sélectionnées pour y participer. 
  • Du côté des écoles, l'EDHEC, une école de management basée à Lille et à Nice, a choisi d'installer une antenne de EYE, son incubateur, au sein de Station F. HEC y installe également son incubateur. Schoolab, l'accélérateur de projets parisien, en partenariat avec le pôle PEPITE Ile-de-France et les PEPITE franciliens, disposera de 40 postes de travail sur place. Le réseau des anciens d'Arts et Métiers a également choisi Station F pour lancer son accélérateur de projets hardware. 
  • Les programmes d'accompagnement et les réseaux de soutien à l'innovation existants ne sont pas en reste. Le Numa a ainsi annoncé le lancement d'un programme dédié à Station F, le Scale Hub. Ashoka a quant à lui annoncé le lancement d'Ashoka Village. 72 postes de travail seront dédiés aux entrepreneurs sociaux accompagnés sur place. L'Usine.io, spécialisé dans l'accompagnement de projets hardware, lance également un programme dédié, baptisé Focus. Impulse Labs, réseau d'accélérateurs dédiés à la construction, à l'immobilier, aux nouvelles formes de mobilités et aux infrastructures, sera présent, de même que ShakeUpFactory, un accélérateur spécialisé dans la FoodTech. L'Américain Plug and Play s'associe quant à lui avec BNP Paribas pour développer un programme dédié à la Fintech et à l'Insurtech.
  • Pas moins de 10 programmes d'incubation internationaux seront hébergés sur place. On y retrouve notamment Space Green, le programme développé par le Sud-Coréen Naver, pour les start-up spécialisées dans les contenus augmentés. Serrinnov, basée en Chine, a également choisi d'installer un programme d'accélération d'un an à Station F. L'éditeur de logiciels CRM américain Zendesk disposera de 47 postes de travail pour accélérer des projets.  
  • Le réseau d'incubateurs Creative Valley et l'Institut Français de la Mode (IFM) s'associent pour développer un programme d'accélération dédié aux entreprises des industries créatives. L'école Télécom Paris Tech accompagnera les sociétés les plus avancées sélectionnées pour y participer. 
  • Le Conseil National des Professionnels de l'Automobile (CNPA), en partenariat avec Via ID, lance MooveLab, un parcours de 6 mois. Les start-up travaillant sur la problématique des nouvelles mobilités adhérentes ou partenaires du CNPA peuvent envoyer un dossier de candidature.
  • L'Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) disposera d'une centaine de postes de travail, pour les sociétés accompagnées par son incubateur, l'iPEPS.

 

Lire aussi : 

 

Crédit photo : Wilmotte et Associés pour Station F
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This