BusinessDecode BusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTechTV

Renovation Man lève 3 millions d’euros pour digitaliser les travaux de rénovation des particuliers

Interview de Jérôme Muffat, co-fondateur et président de Renovation Man

Si les travaux domestiques ont déjà opéré leur mutation digitale avec des start-up comme MesDépanneurs.fr, site spécialisé dans le dépannage d’urgence à domicile, ou AlloVoisins, plateforme d’échange de services entre particuliers, ce n’est pas encore vraiment le cas des travaux de rénovation. Pour changer la donne sur un marché estimé à 40 milliards d’euros, Renovation Man a vu le jour pour accompagner les particuliers dans leurs travaux de rénovation.

Lancée en 2017 par Jérôme Muffat et Benoît Charpentier, la plateforme conçue par la jeune pousse met à disposition des particuliers des outils pour chiffrer rapidement les projets et optimiser le suivi des travaux. Dans le même temps, la société s’appuie sur un réseau d’experts qui sélectionnent les meilleurs artisans locaux et assurent la bonne conduite des opérations chez les clients. Ils peuvent également intervenir en cas de problème sur un chantier. 

Avec son service, l’entreprise prend en charge l’intégralité du processus des travaux, du devis jusqu’au paiement. La plateforme étant accessible gratuitement pour le particulier, Renovation Man se rémunère en facturant une commission aux artisans. Depuis son lancement en juillet 2017, l’entreprise indique avoir accompagné près de 4 500 particuliers dans leurs travaux de rénovation. 

Un volume d’affaires annuel de 30 millions d’euros en 2019 

Après avoir levé 1 million d’euros en juin 2017, la start-up annonce un nouveau tour de table de 3 millions d’euros pour accélérer son développement. Pour réaliser cette opération, la société s’est entourée d’un pool de business angels de renom, à l’image de Pierre Kosciusko-Morizet (PriceMinister et Kernel), Bertrand Diard (Talend et Influans), Jonathan Benhamou (PeopleDoc), Yan Hascoët (Kapten), Fred Potter (Withings et Netatmo), Ronan Le Moal (Crédit Mutuel Arkéa) ou encore Nicolas Brusson (BlaBlaCar).

Ce tour de table doit permettre à la jeune pousse de renforcer ses équipes pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à sa plateforme qui simplifieront les étapes d’un projet de rénovation (chiffre automatisé, scan et modélisation 3D, paiement de bout en bout, planning et suivi de chantier…). En parallèle, la société, pour l’heure opérationnelle en Île-de-France, prévoit d’accélérer son déploiement dans l’Hexagone. «Cette levée de fonds nous permet de déployer notre réseau d’experts travaux et nos investissements marketing pour développer notre marque et notre service dans toute la France», indiquent Jérôme Muffat et Benoît Charpentier, les fondateurs de Renovation Man. En 2019, la start-up vise un volume d’affaires annuel de 30 millions d’euros.

Renovation Man : les données clés

Fondateurs : Jérôme Muffat et Benoît Charpentier
Création : 2017
Siège social : Paris
Activité : gestion des travaux de rénovation des particuliers
Financement : 3 millions d’euros en avril 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This