ActualitéStartup

[Reportage] Speed dating au « Google startup bar »

« Google au service des startups ». Voici le thème sous lequel s’est déroulé, mardi 2 octobre, le Google Startup Bar, une session de mentoring dédiée aux jeunes pousses, mise en place dans le cadre du nouveau programme Google For Entrepreneurs.

Grâce à ce dispositif, une vingtaine de startups a donc eu la chance de rencontrer les équipes de Google dans les locaux parisiens de la société. Organisé sous la houlette de Martin Görner, en charge des relations avec les startups et les développeurs, le Google startup bar s’apparentait à une sorte de speed dating d’un nouveau genre.

Installées dans la cantine des locaux de Google France, les startups étaient en effet invitées à échanger avec les ingénieurs et spécialistes web de Google autour de plusieurs « ateliers bars »…. Chaque barman, habillé d’un tablier, avait donc pour mission de répondre aux problématiques des startups dans des domaines de compétences très spécifiques. Les jeunes entrepreneurs avaient ainsi la possibilité de participer à 4 sessions de 30 minutes en tête à tête avec un Googler de leur choix. Au total, 11 ateliers ont été mis sur pied allant du « Mobile bar » au « UX Bar », en passant par le « HTML5 bar » ou encore le « Business Bar », pour n’en citer que quelques uns.

Articulé autour « du libre service », une vingtaine de Googlers s’était donc mobilisée, sur la simple base du volontariat, pour servir « à la carte », les jeunes pousses. L’idée : inverser la logique d’une relation verticale.

Prenant son rôle très à coeur, Martin n’hésite pas, après une première  session d’échanges,à faire retentir sa cloche pour inviter les startupers à changer d’interlocuteur. L’occasion de recueillir les premières impressions… Pour l’ensemble très positives.

Ravi, Morgan Giraud, co-fondateur de la start-up Explee explique, par exemple, à quel point cette première rencontre avec les Googlers a été synonyme de gain de temps pour lui : « Je suis venu avec des questions extrêmement précises et très techniques et ici j’ai trouvé de véritables voies d’ouverture qui me permettront sans doute de passer au-delà de certains points de blocage »

Bruno Foucault, COO de Kwaga, en recherche d’acquisition de trafic sur son site WriteThatName et présent à l’atelier UX bar raconte, pour sa part, que s’il n’a pas eu des réponses précises à chaque problématique, »l’important est d’avoir pu bénéficier de leur vision, qui reste très inspirante »

« On est plutôt ici pour valider ou non une première impression. Par exemple, le Marketing Bar nous a confirmé qu’il ne fallait pas se lancer tout de suite dans une politique d’Adwords mais privilégier davantage le contenu », raconte Mehdi Medjaoui, COO de la start-up Webshell.

Au-delà de ces premiers échanges, tous soulignent l’importance d’avoir noué un premier contact avec les équipes de Google et espèrent bien bénéficier d’un suivi prolongé tout au long de leur aventure.

Du côté des Googlers, l’enthousiasme est également au rendez-vous. Il faut dire, que quelques intervenants ont également le pied dans le milieu entrepreneurial et sont donc très sensibilisés « à la cause start-up ». « Il ne faut pas oublier que Google vient à l’origine de cette communauté et qu’il faut lui rendre ce qu’elle nous a donné », explique Martin. C’est également grâce aux nouveaux services proposés par les startups que Google pourra innover pour proposer de nouvelles fonctionnalités basées sur ces services et devenir ainsi le Google de demain.

En multipliant les initiatives auprès des jeunes pousses, Google souhaite donc jouer un véritable rôle de « catalyseur ». Si Martin, reconnaît que travailler avec ces jeunes entrepreneurs constitue une grande source d’inspiration pour le géant du web, le Googler explique que c’est surtout l’énergie, la motivation et l’envie d’entreprendre propres aux incubateurs qui est essentiel.

Les locaux de Google France en images :

Tags
EquipAUto

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “[Reportage] Speed dating au « Google startup bar »”

  1. Sympa cette ouverture dans les locaux de Google ! Et sauriez-vous sur quels critères ont été sélectionnées les 20 startups chanceuses ?

    Merci

  2. Bonjour,

    Comment les startups se sont elles sincrites lors de la première session? Y’aura t-il d’autres iiniatives de ce genre chez google?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This