ActualitéAmérique du nordBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

RH: la valorisation d’Automation Anywhere atteint 6,8 milliards de dollars après une nouvelle levée

Automation Anywhere continue sur les méga-levées: le spécialiste américain des logiciels d’automatisation de processus par la robotique (RPA), a bouclé une série B de 290 millions de dollars (environ 262 millions d’euros). Le financement a été mené par Salesforce Ventures, avec la participation des investisseurs historiques Goldman Sachs (qui avait mené un tour de table de 250 millions de dollars en juillet 2018 avec New Enterprise Associates, valorisant la société à 1,8 milliards de dollars) et Softbank Vision Fund (qui avait investi 300 millions de dollars dans Automation Anywhere en novembre 2018, faisant grimper la valorisation à 2,6 milliards de dollars). A l’issue cette nouvelle levée, la valorisation de l’entreprise attendrait 6,8 milliards de dollars. Au total, l’entreprise a désormais levé 840 millions de dollars.

Les logiciels de RPA permettent d’automatiser les tâches répétitives des employés au sein des entreprises, jusqu’ici réalisées manuellement. Fondé en 2003 par Ankur Kothari, Mihir Shukla, Neeti Mehta, Automation Anywhere développe des outils RPA nourris à l’intelligence artificielle pour qu’ils se dotent d’une capacité quasi-humaine de perception, d’apprentissage et d’assistance des collaborateurs, de manière à faciliter leur quotidien pour qu’ils puissent prendre de meilleures décisions. Parmi ses près de 3 500 clients dans 90 pays: LinkedIn, MasterCard ou encore Comcast. L’entreprise compte aujourd’hui près de 1 750 employés, répartis dans 20 bureaux aux Etats-Unis, en Inde, au Royaume-Uni, en Australie et au Japon.

Automation Anywhere se trouve sur un marché des logiciels de RPA ultra-compétitif

Selon Grand View Research, le secteur des services RPA pourrait représenter un marché de 3,97 milliards de dollars en 2025. Et la compétition est acharnée, d’où, notamment, les grandes sommes levées par Automation Anywhere: l’entreprise doit compter sur la présence du Roumain UiPath, récemment valorisé à 7 milliards de dollars, du Britannique Blue Prism, coté en Bourse, l’Américain Kryon, qui a levé 40 millions de dollars en février, le Britannique Softmotive, qui a levé 25 millions de dollars en septembre 2018, ou l’Américain Automation Hero, qui a bouclé un tour de table de 14,5 millions de dollars en mars dernier. Le Français Contextor et l’Américain Workfusion tentent aussi de tirer leur épingle du jeu.

Automation Anywhere prévoit d’utiliser ces nouveaux fonds pour le développement produits, en se concentrant notamment sur les capacités en intelligence artificielle et la collaboration entre bots et employés.

Au début de l’année, l’entreprise a annoncé la création d’une filiale en France. Arnaud Lagarde, directeur Europe du Sud de la société, souhaitait alors développer ses effectifs sur un marché français où « 84% des entreprises (…) ont déclaré qu’elles allaient investir de manière plus importante dans la RPA ». Parmi ses références dans l’Hexagone figurent Sanofi, Eiffage, Bouygues Telecom ou encore la Société générale.

Retrouvez notre interview d’Arnaud Lagarde, directeur Europe du Sud d’Automation Anywhere, de février 2019:

Automative Anywhere: les données clés

Fondateurs: Ankur Kothari, Mihir Shukla, Neeti Mehta
Création: 2003
Siège social: San José (Californie)
Effectifs: 1 750
Marché: HR Tech
Activité: logiciels d’automatisation de processus par la robotique
Concurrents: UiPath, Blue Prism, Kryon, Softmotive, Automation Hero, Contextor, Workfusion


Financement: 840 milliards de dollars au total auprès de Salesforce Ventures, Goldman Sachs, New Enterprise Associates, Softbank Vision Fund

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
RH: la valorisation d’Automation Anywhere atteint 6,8 milliards de dollars après une nouvelle levée
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Share via
Copy link