A la uneActualitéHealthcare

Rythm lève 10 millions d’euros pour comprendre et connecter le cerveau humain

Le montant

La start-up parsienne Rythm a annoncé un tour de table de 10 millions d'euros auprès du Dr. Laurent Alexandre, investisseur dans les biotechnologies et également de l'entrepreneur Xavier Niel qui accompagne la jeune-pousse depuis ses débuts. La société a également reçu des fonds publics, précise-t-elle. Son objectif est de développer une série d'objets connectés améliorant la compréhension du cerveau et «d'améliorer le potentiel humain». 

Le marché

Fondée en 2014, Rythm s'est spécialisée sur l'IoT dans le secteur de la e-santé. Son premier produit, Dreem, est un bandeau connecté et équipé de capteurs pour améliorer la qualité du sommeil. Ces capteurs, disposés sur un casque de nuit à porter, permettent de suivre en temps réel l'activité cérébrale ou électroencéphalogramme. Cette solution permet d'approfondir le sommeil et d'améliorer le réveil. «Au-delà de Dreem, nous travaillons avec des doctorants experts et notre équipe d’ingénieurs et de scientifiques afin de trouver diverses solutions répondant aux problèmes du quotidien tels que la qualité du sommeil, l’apprentissage, le divertissement et bien d’autres secteurs qui n’ont pas encore été explorés. Pour nous, ce n’est que le début», explique Hugo Mercier, PDG et cofondateur. Le produit et l'application sont vendus au prix de 350 euros.

Les objectifs de la Start-up

Rythm souhaite lancer plusieurs produits connectés à destination du grand public.

Siège: Paris et San Francisco

Fondateurs: Hugo Mercier, Quentin SOulet de Brugières

Effectifs: plus de 50 salariés

Bouton retour en haut de la page
Rythm lève 10 millions d’euros pour comprendre et connecter le cerveau humain
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé