ActualitéBusinessHealthcare

[Santé 2.0] Kadrige boucle une levée de 4 millions d’euros

Fournisseur de solutions de communication à distance en mode SaaS pour le monde de la santé, Kadrige, vient d’annoncer une levée de fonds de 4M €. Le tour de table a notamment été mené par Matignon & Gestion, CM-CIC Capital Privé, Equitis Gestion et Amundi Private Equity Funds.

Cette augmentation de capital doit permettre à la société, fondée par Olivier Cadou il y a une dizaine d’années, de lancer une offre développée dans le cadre de sa nouvelle entité : Kadrige Innovative Software.

Cette division regroupe actuellement une trentaine de collaborateurs et a pour mission de développer la solution Kadrige iSuite. Cette dernière propose un ensemble de services collaboratifs, conçus pour une utilisation sur iPad. L’objectif est de répondre aux enjeux de communication et de mobilité des entreprises de tous les secteurs d’activité.

Actuellement, Kadrige propose un panel de solutions permettant, par exemple, de participer à une visite médicale personnalisée sur internet, de former des pharmaciens en ligne ou encore d’assister à des web-conférences.

Les fonds levés permettront, par ailleurs, à Kadrige de soutenir son développement à l’international, notamment en Amérique et en Asie (En 2011, Kadrige a réalisé 30 % de son CA en France et 70 % à l’international). La société compte également renforcer ses investissements en R&D et étoffer ses équipes commerciales.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Santé 2.0] Kadrige boucle une levée de 4 millions d’euros
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer