ActualitéBusinessTech

Semi-conducteurs: le Néerlandais NXP injecte 8 millions d’euros dans le Grenoblois Kalray

AFP

Le fabricant néerlandais de semi-conducteurs NXP va apporter 8 millions d’euros de fonds propres au Grenoblois Kalray, à l’occasion d’une augmentation de capital réservée, selon un communiqué publié jeudi. C’est un investissement significatif au regard de la taille de la société grenobloise dont la capitalisation s’établissait à 72 millions d’euros en fin de journée à la Bourse de Paris.

NXP va souscrire à 503 461 actions nouvelles Kalray, au prix unitaire de 15,89 euros, soit peu ou prou le cours de clôture du titre jeudi (15,90 euros). A l’issue de l’opération, NXP détiendra 9,95% du capital et des droits de vote de Kalray, précise le texte. Le groupe néerlandais deviendra ainsi le deuxième actionnaire de l’entreprise.

«Déployer une plateforme matérielle et logicielle commune»

Emanation du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) fondée en 2008 et entrée en Bourse dix ans plus tard, Kalray développe des microprocesseurs embarqués conçus spécialement pour les nouveaux systèmes informatiques « intelligents », car à la fois très puissants et économes en énergie. Kalray et NXP avaient annoncé il y a un an un partenariat « afin de développer et déployer une plateforme matérielle et logicielle commune, sûre, fiable et évolutive pour véhicules autonomes », rappelle la société française.

Les fonds apportés par NXP lui serviront en particulier à financer les investissements nécessaires à la mise en oeuvre de ce partenariat, explique-t-elle. Dans le contexte actuel de crise sanitaire mondiale, les fonds à la disposition du groupe devraient lui permettre de déployer sa stratégie « au delà des douze prochains mois », assure-t-il également.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Semi-conducteurs: le Néerlandais NXP injecte 8 millions d’euros dans le Grenoblois Kalray
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer