ActualitéBusinessFonds d'investissementInvestissementsRetail & eCommerceTransport

SendCloud lève 5 millions d’euros pour développer sa solution d’expédition de colis en France

  • La start-up néerlandaise a été lancée en France en septembre 2016.
  • Elle est spécialisée dans l'expédition de colis pour les PME.
  • SendCloud a déjà réalisé une première levée de fonds de 2 millions d'euros en février 2016.

 

Le montant

SendCloud, start-up spécialisée dans l'expédition de colis pour les e-commerçants, annonce un second tour de table de 5 millions d'euros, mené par HenQ Invest, BOM et TIN Capital.

L'entreprise a déjà réalisé une première levée de fonds de 2 millions d'euros en février 2016 pour déployer ses services en Europe.

Le marché

Créée aux Pays-Bas en 2012 par Rob Van den Heuvel, Bas Smeulders et Sabi Tolou, SendCloud est installée en France depuis septembre 2016. La start-up permet aux PME de gérer l'expédition des colis, de l'impression des étiquettes à la gestion des retours colis. Le service est disponible via une plateforme gratuite. Le tarif est évolué aux cas par cas.

L'entreprise compte 10 000 clients répartis sur 5 pays, les Pays-Bas, la France, la Belgique, l'Allemagne et l'Autriche.

Sur le marché, la start-up doit aujourd'hui faire face à des géants tels qu'Amazon et Zalando, ou encore Boxtal, colis privé et deliver.ee.

L'objectif

Avec ce nouvel investissement, SendCloud compte étendre ses services dans toute la France afin de «permettre à l’ensemble des PME françaises du secteur e-commerce de rivaliser avec les plus gros du marché», comme l'explique Rob van den Heuvel, CEO de SendCloud.

Fondateurs : Rob Van den Heuvel, Bas Smeulders et Sabi Tolou

Lancement : 2012; septembre 2016 en France

Siège social : Pays-Bas

Activité : solution de gestion de colis à destination des e-commerçants

Financement : 2 million d'euros en février 2016 et 5 millions d'euros en juin 2017

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs
SendCloud lève 5 millions d’euros pour développer sa solution d’expédition de colis en France
Reconnaissance faciale
Inégalités, préjugés: des chercheurs appellent à réguler l’intelligence artificielle
FinTech : Qwil lève 24,4 millions de dollars pour accorder des prêts aux freelances et aux petites entreprises
Recrutement international: le Lillois Cooptalis lève 14 millions d’euros pour financer son expansion
Yubo, le réseau social pour les adolescents, lève 11 millions d’euros
Pourquoi la voiture autonome se fait toujours attendre
[DECODE] Sephora, la locomotive de LVMH dans la BeautyTech
Copy link