InvestissementsLes levées de fonds

[Série A] La startup française Prométhée lève 4,7 millions d’euros pour lancer son premier satellite

AFP/ Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La jeune pousse française Prométhée, qui compte lancer une constellation de nanosatellites d’observation de la Terre et fournir aux pays émergents les outils pour en valoriser les données, a annoncé mardi avoir effectué une nouvelle levée de fonds de 4,72 millions d’euros. L’opération doit permettre à l’entreprise créée début 2020 de lancer son premier satellite, ProMéthée-1, et de finaliser sa plateforme digitale d’analyse qui croisera les données spatiales et de terrain pour fournir des données aisément interprétables, explique à l’AFP son président Olivier Piepsz.

Les applications sont multiples qu’elle soient environnementales (surveillance des pêches, des cultures, lutte contre la déforestation…) ou liées à la sécurité. La jeune entreprise avait déjà levé au cours de ses premiers mois d’existence 2,2 millions d’euros, notamment auprès des groupes Hemeria, Comat et ADF et d’investisseurs individuels.

Cette nouvelle levée de fonds, pour laquelle « certains actionnaires ont remis au pot et Bpifrance 500 000 euros », constitue le « premier volet d’un financement qui devrait atteindre 15 millions d’euros avant la fin de l’année avec la participation prévue d’investisseurs stratégiques, de fonds publics et d’un pool bancaire régional », affirme l’entreprise. Prométhée compte également profiter pour se développer du volet spatial du plan de relance, qui prévoit 1,5 milliard d’euros pour les nouveaux acteurs du spatial, le « New Space ».

S’affirmer comme une référence du New Space

L’objectif est d' »aller vite » pour s’affirmer comme une référence du New Space dans l’observation de la Terre, espère-t-il. Il s’agit donc de lancer en octobre 2023 le premier satellite, acheté « sur étagère » auprès du lituanien NanoAviotics. De 40 kilos environ, soit « un gros four à micro-ondes », il sera positionné à près de 500 kilomètres d’altitude. Un deuxième doit suivre début 2024 pour constituer l’année suivante une constellation de 20 satellites, produits dans un écosystème exclusivement européen.

« L’enjeu est d’avoir une couverture globale, quasi en temps réel », explique Olivier Piepsz. La plate-forme digitale crée par Prométhée permettra d’agréger les images fournies par les satellites de la constellation et de les agréger avec des données tierces, qu’il s’agisse de celles provenant de la constellation européenne Copernicus ou encore de la future constellation Kineis dédiée aux objets connectés.

Prométhée propose également à des pays émergents de développer leur « souveraineté spatiale » en dupliquant sa future constellation afin d’avoir accès à leurs propres satellites et données spatiales. Cette fourniture de moyens doit aussi permettre à la France de développer de nouvelles coopérations avec ces pays, estime Prométhée, qui bénéficie de l’appui du CNES depuis sa création. « Une quinzaine de pays ont indiqué qu’ils voulaient leur souveraineté spatiale », notamment le Nigeria avec qui une lettre d’intention a été signée, explique-t-il.

Bouton retour en haut de la page
[Série A] La startup française Prométhée lève 4,7 millions d’euros pour lancer son premier satellite
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media