ActualitéBusinessTech

Snapchat se lance dans les jeux vidéo

À chaque réseau social sa stratégie de croissance. Alors qu’Instagram a annoncé le lancement d’IGTV qui permettra aux comptes vérifiés de publier des vidéos pouvant durer jusqu’à une heure, Snapchat serait de son côté en train de travailler sur l’intégration d’une plateforme de jeux vidéo, directement dans son application.

Cette plateforme devrait voir le jour dans les prochains mois selon des indiscrétions obtenues par le site The Information. Elle devrait aussi permettre aux développeurs extérieurs de créer des jeux dans l’application.

Rachat de PlayCanvas, lancement de Snappables, des choix cohérents

Cette information est en tout cas en accord avec certains des choix opérés par Snapchat ces derniers temps. Fin mars, le réseau d’Evan Spiegel a par exemple fait l’acquisition de PlayCanvas, un studio spécialisé dans le développement de jeux en 3D pour les navigateurs Internet. Sans oublier le récent lancement de Snappables, des mini jeux qui mêlent selfie et réalité augmentée. Avec sa plateforme de jeux vidéo, Snapchat irait donc encore un peu plus loin. Le réseau social aurait d’ailleurs déjà conclu des accords avec des éditeurs.

Evan Spiegel aurait été inspiré par le modèle économique du géant chinois Tencent et de sa plateforme de messagerie WeChat, dont environ 40 % du chiffre d’affaires provient des achats de jeux au sein de l’application. Avec sa plateforme de jeux, Snapchat pourrait ainsi à la fois augmenter ses revenus et le temps passé sur son app.

Revoir la présentation de Snappables

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Snapchat se lance dans les jeux vidéo
Face à Spotify, Apple Music mise de nouveau sur la diffusion de concerts
AdTech : Ogury lève 50 millions de dollars auprès d’Idinvest
Alphabet
Désormais dirigé par Sundar Pichai, que va faire Alphabet de ses filiales non rentables?
Navettes autonomes: Toyota mise sur l’Américain May Mobility
CapitalG (ex-Google Capital) prend une participation minoritaire dans Dataiku
[FW500] Comment le Français Numberly est devenu un marketing technologist mondial
Copy link