AcquisitionActualitéData Room

Social media marketing: l’agence française MakeMeReach rachetée par Perion Network

La société israélienne Perion Network vient de racheter l’agence de marketing digital française MakeMeReach. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Fondée en 2009, la start-up parisienne est spécialisée dans la publicité sur les réseaux sociaux, notamment sur mobile. Elle est certifiée Preferred Marketing Developer (PMD) par Facebook, et Marketing Platform Partner (MPP) par Twitter.

Elle a notamment développé AdsOptim, une solution de création et de gestion des campagnes marketing pour les développeurs. Celle-ci optimise les annonces en ciblant les internautes par les données. Cette offre complètera celle de la plate-forme GrowMobile de Perion Network, qui dispose désormais d’un bureau en Europe. Pour le mobile, MakeMeReach édite aussi une solution, baptisée Mobile App Booster, qui ajuste une campagne pour une application selon son classement dans les stores.

« L’acquisition de MakeMeReach renforce notre position en tant que l’un des principaux prestataires de technologie de marketing mobile. La mission de MakeMeReach, qui est de faciliter la publicité sur les médias sociaux, cadre avec l’objectif de Perion qui est de fournir aux développeurs les outils de publicité mobile les plus efficaces, ce qui en fait l’ajout idéal pour notre produit et notre société » déclare Shai Gottesdiener, directeur de la division de marketing mobile de Perion.

Cette annonce survient quelques jours après le rachat de l’agence française SocialMoov, elle aussi spécialisée sur les réseaux sociaux, par l’Américain Marin Software pour 18,75 millions de dollars.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Social media marketing: l’agence française MakeMeReach rachetée par Perion Network
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
[Livre Blanc] E-commerce: comment adapter votre stratégie aux nouvelles attentes des consommateurs