Data RoomTech

Spotify ouvre à tous les portes de l’iPod, l’iPhone et des smartphones Android !

La toute nouvelle version de Spotify devrait faire grincer quelques dents, notamment chez Apple.

Pour la première fois, le service de musique en streaming s’ouvre à n’importe quel iPod classique, Nano et Shuffle. Il suffit de connecter son iPod  à son ordinateur avec un câble USB et il apparaît comme par magie dans l’onglet “Lecteurs” dans la barre latérale de l’application Spotify.

On peut donc désormais synchronisez tous les fichiers mp3 de ses playlists Spotify avec son iPod mais surtout achetez des titres dans une autre dimension que celle, traditionnelle, de l’album comme le fait iTunes. Spotify permet d’acheter des playlists parmi les 200 M disponibles sur un principe de tarif dégressif: 9.99 € pour 10 titres, 60€ pour 100 titres soit un prix unitaire très clairement concurrentiel.

Autre nouveauté marquante de la nouvelle version, les applications mobiles iPhone et Android sont désormais accessibles à tous et plus seulement aux abonnés premium pour synchroniser en wifi ses mp3 et ses achats sur le site.

Il y a 15 jours, Spotify réduisait son offre freemium à 10 heures de streaming par mois, ce qui lui valait quelques critiques. Aujourd’hui la société suédoise révèle son plan caché avec la possibilité pour tous d’utiliser son service pour une écoute hors connexion sur les principaux devices. Une attaque frontale contre la volonté hégémonique d’Apple et une mise en ordre de marche pour envahir le marché américain !

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Spotify ouvre à tous les portes de l’iPod, l’iPhone et des smartphones Android !
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
AssurTech: Lemonade fait une entrée remarquée à Wall Street
[Livre Blanc] Comment évaluer les conséquences de la crise du covid-19 sur votre immobilier de bureau ?
Dans sa course contre TikTok, Facebook troque Lasso pour Reels
Satellites: pourquoi l’UE devrait disposer de sa propre constellation
Copy link