ActualitéBusinessMedia

Streaming: lancé en même temps que Disney+, Apple TV+ est encore à la traîne

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Apple a déclaré à un syndicat d’intermittents du spectacle que son service de streaming Apple TV+ recensait moins de 20 millions d’abonnés aux États-Unis et au Canada au 1er juillet. Le syndicat IATSE, qui représente des intermittents de l’industrie du cinéma et de la télévision, a confirmé samedi à l’AFP cette information initialement révélée par la chaîne de télévision américaine CNBC. Le géant des technologies n’a jamais révélé combien d’utilisateurs avaient souscrit à la plateforme mise en service à l’automne 2019, en même temps que Disney+. Netflix, le vétéran du secteur, approchait les 210 millions d’abonnés payants dans le monde au début de l’été et Disney+ en comptait 116 millions.

D’après un porte-parole du syndicat, Apple a donné ce chiffre pour expliquer les rémunérations moins élevées aux équipes de production que celles versées par des services de streaming plus importants. Les montants sont définis par un accord signé en 2009 par les entreprises du secteur et les syndicats, qui prévoyait des taux horaires réduits pour les services de streaming comptant moins de 20 millions d’abonnés. L’idée était alors d’aider la nouvelle industrie à décoller. Mais, douze ans plus tard, les « nouveaux médias » ne sont plus nouveaux du tout, fait valoir le porte-parole. Le syndicat est en train de renégocier ce contrat et des grèves sont prévues pour protester contre les conditions de travail parfois « dangereuses » et les salaires trop bas, selon un communiqué.

Un marché qui a pourtant largement bénéficié de la pandémie

« Sur certains projets des ‘nouveaux médias’, les travailleurs sont moins bien payés, même sur des productions dont les budgets sont équivalents ou supérieurs à ceux des blockbusters prévus pour sortir en salle », constate l’IATSE. Apple n’a pas répondu à une sollicitation de l’AFP. Apple TV+ fait partie de la galaxie de services de la marque à la pomme conçus pour renforcer l’attractivité de son écosystème d’appareils électroniques, des ordinateurs portables à l’iPhone et aux accessoires connectés.

Fin juillet, au moment de la présentation des résultats trimestriels, le patron Tim Cook a dit qu’Apple comptait désormais 700 millions d’abonnés payants à au moins un de ses services, qui comprennent notamment la boutique d’applications Apple Store, Apple Music et le stockage de photos grâce au cloud (informatique à distance).

Le marché des plateformes de streaming, qui s’est étoffé en 2019 et 2020, a largement bénéficié de la pandémie et des mesures de confinement. A fin juin, HBO Max, qui s’est étendu dans 39 pays en Amérique latine et dans les Caraïbes, et sa chaîne de télévision du câble HBO comptaient 67,5 millions d’abonnés dans le monde. La plateforme américaine, détenue par le géant des télécoms AT&T, a été initialement lancée fin mai 2020 aux États-Unis.

Bouton retour en haut de la page
Streaming: lancé en même temps que Disney+, Apple TV+ est encore à la traîne
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media