A la uneAmérique du nordBusinessEuropeIndustrieTech

Sur le marché des drones civils, le Français Redbird a trouvé sa niche

Le marché des drones civiles à usages commerçiaux entre dans une nouvelle phase. Inspiré du modèle militaire, le drone civil, dont le marché est estimé à 127 milliards de dollars d'ici 2020 d'après PwC, trouve aujourd'hui de nouveaux débouchés commerciaux pour les professionnels. Agriculture, surveillance, santé, et même transport, le marché s'organise en niches sur lequel les nouveaux acteurs cherchent à devenir leader. Redbird, start-up qui recueille les données des drones pour les analyser, a ainsi du faire un choix pour assurer sa croissance.

Il y a un an, la société parisienne fondée en 2013 a opéré un pivot sur son offre. Redbird, qui commercialise sa plateforme d'analytics en Saas et par abonnement, a choisi de recentrer ses efforts sur le secteur du BTP, abandonnant ses offres en matière de surveillance et de sécurité.

De fait, pour grandir, les besoins en financements de ces nouveaux acteurs, tels SkyCall, Azure Drones, Delair Tech, Parrot ou SenseFly, sont colossaux. Beaucoup recherchent des partenariats avec les grands groupes industriels, à l'image du concurrent Azur Drones qui collabore avec SNCF, EDF, et la RATP. De son côté, Redbird, qui a également installé des bureaux aux Etats-Unis, a fait entrer l'industriel GDF Suez (qui a investi 2 millions d'euros en 2015), mais aussi le géant américain Caterpillar à son capital. L'objectif est de mettre directement un pied sur les chantiers des acteurs de la construction et de l'urbanisme, sur lesquels se déploient les drones.

Positionnée sur le software, Redbird doit aussi surveiller les développements d'une centaine de fabricants, notamment Chinois. «Nous fournissons 3 gigas de données à partir d'une heure de prise de vue du drone», argumente Emmanuel de Maistre, le CEO. 

La société, qui table sur 1 million d'euros de chiffre d'affaires pour 2016, est aussi en passe de boucler une deuxième levée de fonds, après avoir levé 3 millions d'euros au total.

VOIR : L'interview d'Emmanuel de Maistre, cofondateur et CEO de Redbird

Siège: San Francisco

Fondateurs: Emmanuel de Maistre, Emmanuel Noirhomme, Benjamin Hugonet

Création: 2013

Marché: drones civiles

CA : 1 million d'euros (2016)

Effectifs: 35 (Paris et San Francisco)

Concurrents: Azur Drones, SkyCall, SenseFly, Delair Tech, Parrot

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Sur le marché des drones civils, le Français Redbird a trouvé sa niche
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être