BusinessFrenchWeb BusinessFrenchWeb TVTech

Tech for Good : Paul Duan, le fondateur de Bayes Impact, veut instaurer le service public citoyen

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Pour Society en décembre 2015, il était le «petit génie» qui «peut vaincre le chômage en France» avec une formule choc : «Avec un simple algorithme, on peut réduire le chômage d’au moins 10%.» A l’époque, cette petite phrase avait autant fasciné qu’agacé. Et pour cause, Paul Duan affichait à voix haute son ambition pour éradiquer le fléau qui ronge encore la France. A ce jour, le taux de chômage touche 9,1% de la population active, renforçant la conviction du jeune entrepreneur qu’il est possible de le réduire à la force des algorithmes.

Pour mettre ces derniers au service du bien commun, Paul Duan a créé en 2014 l’ONG -et non pas une start-up- à San Francisco. Au-delà de l’emploi, cette structure vise à s’attaquer à de nombreuses problématiques qui impactent le quotidien de tous les citoyens. Bayes Impact cherche ainsi à optimiser les parcours de soin dans les hôpitaux, à lutter contre les violences policières en Californie ou encore à rendre les prêts des instituts de micro-finance plus accessibles en Afrique.Apple-converted-space »> 

A partir de toutes ces initiatives, le fondateur de l’ONG, passé par Eventbrite en tant que data scientist, a décidé de pousser plus loin son idée en faisant émerger une nouvelle notion : le service public citoyen. A l’occasion du sommet des Napoleons qui s’est tenu cet été à Arles du 18 au 21 juillet, Paul Duan a exposé sa vision derrière cette idée et de quelle manière il est possible de la mettre en place dans un contexte de défiance vis-à-vis des géants du numérique, Google et Facebook en tête.

Bouton retour en haut de la page