ActualitéBusinessTech

Pourquoi TF1 rachète Aufeminin

Les discussions ont abouti : TF1 a annoncé mardi son offre ferme pour le rachat de l’éditeur internet Aufeminin. Cette offre consiste à reprendre la participation majoritaire de l’allemand Axel Springer, qui détient 78,4% du capital du groupe Aufeminin. Le solde sera ensuite racheté via une offre publique d’achat au même prix.

Aufeminin valorisé 365 millions d’euros

La chaîne privée propose 38,74 euros par action, soit « une prime de 45,7% sur le prix de clôture du 8 décembre » précise Axel Springer dans un autre communiqué. La reprise de la part détenue par l’éditeur allemand se ferait donc au prix de 286,1 millions d’euros.

L’opération valorise ainsi le groupe Aufeminin à 365 millions d’euros. Axel Springer avait racheté Aufeminin pour 288 millions d’euros en 2007.

Faire d’un chèque plusieurs coups

Pour TF1, il s’agit évidemment de renforcer sa stratégie digitale. Malgré sa position dominante en télévision, la chaine n’a jamais réussi à répliquer de façon efficiente son modèle sur les nouveaux médias pour compenser le ralentissement de son activité historique. Cette opération de croissance externe, d’une ampleur inédite, lui permet donc de faire d’un chèque plusieurs coups :

• Rafler des actifs féminins très prisés des annonceurs, dont la pépite My Little Paris — et bénéficiant par ailleurs d’une présence à l’international dans 20 pays. Une information exclusive FrenchWeb estimait en octobre dernier la valorisation de My Little Paris à environ 140 millions d’euros, suite à la récente montée du groupe Aufeminin au capital de la startup cofondée par Fany Péchiodat, Amandine Péchiodat, Kanako Kuno, Celine Orjubin et Anne Flore Chapellier.

• Augmenter la part du numérique dans son chiffre d’affaires : à date sur 2017, Aufeminin a dégagé 79,3 millions d’euros de chiffre d’affaires et un bénéfice net de 5,4 millions d’euros, avec aussi une activité e-commerce développée par My Little Paris et son offre de box par abonnement. Grâce à cette activité, depuis son rachat par Aufeminin en 2013, My Little Paris est passé de 13 millions d’euros de chiffre d’affaires à plus de 45 millions. Selon un analyste financier interrogé par Le Monde, les revenus digitaux de TF1 devraient de la sorte passer de 5 à 10% de son chiffre d’affaires total.

• Augmenter l’audience et l’inventaire publicitaire : selon Médiamétrie, le groupe TF1 réunit sur ses sites 15,6 millions de visiteurs uniques par mois, pointant à la dernière place du Top 30 des groupes les plus visités en France. Aufeminin.com engrange sur sa galaxie 19 millions de visiteurs uniques par mois, à la 22ème position. L’audience dédupliquée devrait permettre au nouvel ensemble d’atteindre le haut du classement, à la façon du groupe Le Figaro grâce à l’acquisition de CCM Benchmark en 2015

• Se renforcer en engagement des communautés, en connaissance et ciblage de l’audience, en brand content (à l’instar de l’acquisition de MinuteBuzz il y a un an, dans une opération de moindre envergure), autres savoir-faire développés par Aufeminin

À fin 2016, Aufeminin S.A. comptait 471 collaborateurs, dont 148 en France. Marie-Laure Sauty de Chalon devrait conserver ses fonctions à la tête du groupe Aufeminin à l’issue de l’opération.

A lire sur le même sujet :
TF1 veut s’offrir le groupe Aufeminin
My Little Paris valorisée près de 140 millions d’euros ?

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This