ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 01/10

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Linkfluence lève 18 millions d’euros et s’offre Scoop.it. A l’occasion de cette opération, Guillaume Decugis, co-fondateur de Scoop.it, prend la tête de Linkfluence.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important : Ce financement doit permettre à Linkfluence de renforcer son pôle R&D et de poursuivre son expansion à l’international, en mettant l’accent sur les États-Unis grâce au rachat de Scoop.it. Cette acquisition permet en effet à Linkfluence de poser un pied en Amérique du Nord. A ce jour, la société française compte plus de 500 clients et dispose de six bureaux à travers le monde (Paris, Londres, Düsseldorf, Shanghai, Singapour et San Francisco).Piratage Facebook: «des comptes français sont concernés», selon Mounir Mahjoubi. Jusqu’à 90 millions de comptes ont pu être touchés. Ces derniers ont normalement été déconnectés dans la nuit de jeudi à vendredi.

Crédits : Shutterstock.

Pourquoi c’est important : La société britannique Deliveroo, spécialisée dans la livraison de repas préparés, a dévoilé lundi des résultats annuels mitigés pour 2017, avec un creusement de ses pertes mais un bond de son activité. Cette jeune entreprise créée en 2013 dévoile ses comptes pour la première fois de son histoire et après des informations de presse récentes suggérant qu’elle suscite les convoitises du groupe américain de VTC Uber. Comme souvent pour ce genre de société en développement, les massifs investissements nécessaires à sa croissance plombent la rentabilité. En 2017, Deliveroo a subi une perte avant impôt de 184,7 millions de livres (207,8 millions d’euros), contre 129,1 millions un an plus tôt, selon un communiqué.

 

Accusation de fraude : Elon Musk sauve les meubles. L’entrepreneur américain doit notamment démissionner de son poste de président du conseil d’administration mais garde son poste de CEO.

Elon Musk. Crédits : Y Combinator.

Pourquoi c’est important : Accusé de fraude par la Securities and Exchange Commission (SEC), l’emblématique patron de Tesla a trouvé un accord samedi 29 septembre qui lui permet de ne pas être complètement évincé de son entreprise. Il conserve cependant un siège au sein du board et son poste de CEO. Il ne pourra solliciter de réélection ou accepter une nomination comme président pendant trois ans. Côté financier, Elon Musk et Tesla paieront chacun une pénalité de 20 millions de dollars. «Les pénalités de 40 millions de dollars seront distribuées aux investisseurs lésés dans le cadre d’un processus approuvé par les tribunaux», précise la SEC dans un communiqué. À noter qu’Elon Musk n’a pas à admettre ou à nier les allégations de la SEC dans le cadre de l’accord. Au final, ce compromis permettra donc à Tesla de mieux contrôler les prises de parole de son CEO, tout en permettant à Elon Musk, et sa vision, de continuer à représenter l’entreprise. 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This