ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 10/04

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de « too long ; didn’t read »,
soit littéralement « trop long ; pas lu »
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Alan lève 23 millions d’euros pour devenir l’assurance santé de référence des entreprises françaises. A ce jour, Alan couvre plus de 7 000 personnes et 850 entreprises.

Pourquoi c’est important : Ce nouveau tour de table doit permettre à Alan de tripler son nombres d’assurés cette année et d’atteindre la barre des 100 000 personnes couvertes d’ici trois ans. Pour accompagner cette accélération, la jeune pousse va renforcer ses effectifs pour passer d’une vingtaine d’employés à l’heure actuelle à 80 collaborateurs en moins d’un an. Avec ce financement, Alan entend également développer de nouveaux services pour épauler les collaborateurs dans l’aide à la prise de décision médicale et s’assurer de leur bien-être au travail.

 

Adidas réduit la voilure sur le retail physique pour miser sur l’e-commerce. L’entreprise souhaite voir son activité e-commerce passer de 1,6 milliard d’euros l’année dernière à 4 milliards d’euros d’ici 2020.

Pourquoi c’est important : Adidas compte 2 500 magasins dans le monde et 13 000 magasins franchisés monomarques. La marque aux trois bandes prévoit de fermer des magasins dans les prochaines années afin de se concentrer davantage sur la vente en ligne de ses produits. Le but est de réduire le nombre de magasins pour ne garder que les plus productifs et les mieux conçus. En 2017, Adidas a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 20 milliards d’euros.

Crédit: Shutterstock.com

 

Singlespot, 6 millions d’euros pour augmenter l’efficacité des campagnes drive-to-store des commerçants. Ce tour de table doit permettre à la start-up de développer ses activités au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie d’ici la fin de l’année.

Pourquoi c’est important : Singlespot mise sur le marketing mobile, en s’appuyant sur une technologie de géolocalisation et une audience de 12 millions de mobinautes, pour réinventer le drive-to-store. Pour ce faire, la société propose aux commerçants des outils de drive-to-store et de data intelligence pour mieux comprendre qui sont leurs clients, augmenter le trafic en magasin et optimiser le pilotage de leurs points de vente. En collectant des millions de données de localisation chaque jour, la jeune pousse offre en effet l’opportunité aux retailers traditionnels de lancer des campagnes drive-to-store plus pertinentes et plus efficaces.

Alexandre Fortoul, co-fondateur de Singlespot, et Aurélie Bost, directrice commerciale de Singlespot. Crédits : Singlespot.

 

Le groupe LVMH veut accompagner 50 start-up par an à Station F. Historiquement, les relations du groupe avec le digital ont parfois été compliquées.

Pourquoi c’est important : De façon classique, les start-up qui participent au programme pourront bénéficier d’un accompagnement par LVMH, par exemple du coaching individualisé. D’ailleurs, du côté des start-up, elles ont plutôt le sourire aux lèvres. Certaines travaillent déjà avec des marques du groupe et espèrent étendre leurs collaborations aux autres maisons, d’autres s’attendent à ce que cela leur ouvre des portes. Pour l’instant, 23 start-up ont intégré le programme depuis novembre 2017.

Bernard Arnault, PDG de LVMH, Xavier Niel, fondateur de Station F, et Ian Rogers, Chief Digital Officer LVMH, s’arrêtent devant les stands qui présentent les start-up lors de l’inauguration.
Crédit: AdsVark Media / FrenchWeb / Joseph Postec

 

Linxo s’offre Sharepay pour accélérer dans le paiement. A ce jour, Linxo revendique 1,7 million d’utilisateurs.

Pourquoi c’est important : En mars, la FinTech française s’est positionnée dans le paiement en annonçant la création d’un établissement de paiement baptisé «Oxlin». Celui-ci vise à permettre à ses utilisateurs de réaliser des virements et des paiements sur leurs comptes sans devoir passer par les applications de ses différentes banques. Dans ce cadre, Sharepay, qui a développé une solution permettant de partager les dépenses à plusieurs et en temps réel, va permettre à Linxo de proposer une offre plus complète à ses clients en matière de paiement.

Hugues Pisapia et Bruno Van Haetsdaele, fondateurs de Linxo. Crédits : Linxo.

 

Combien les GAFAM ont-ils dépensé en R&D en 2017 ? Au total, les GAFAM ont dépensé 70,9 milliards de dollars en R&D lors de l’année passée.

Pourquoi c’est important : Selon les données de FactSet reprises par Recode, Amazon apparaît en tête de la liste avec une enveloppe de 22,6 milliards de dollars dédiée à la R&D lors de l’année écoulée, soit 41% de plus par rapport en 2016 où la firme de Jeff Bezos occupait déjà la première place. Derrière Amazon, Alphabet, son premier poursuivant, est largement distancé avec seulement 16,6 milliards de dollars dépensés en R&D. Intel ferme la marche sur le podium avec une enveloppe de 13,1 milliards de dollars dédiée à la R&D en 2017. Microsoft (12,3 milliards de dollars) et Apple (11,6 milliards de dollars) complètent le Top 5, qui pèse au total 76,2 milliards de dollars. De son côté, Facebook a augmenté ses dépenses en R&D de 32%, à 7,8 milliards de dollars.

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon et de Blue Origin. Crédits : Blue Origin.
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This