ActualitéLes ExpertsMarketing & CommunicationStartupTech

[Tour du monde] Le monde de la tech à Lisbonne est très accueillant

Bemvindo a Lisboa

Welcome to the Jungle!

Ce Dimanche, j’ai prit un vol matinal pour Lisbonne. C’est la première fois que j’y vais et j’ai hâte de découvrir la ville.

J’avais tout mon dimanche après-midi pour explorer et j’ai adoré. Helene m’a rejoint dimanche soir. Nous sommes prêts pour découvrir ce qu’il se passe dans la tech de Lisbonne.

Pour être honnête; on ne savait pas du tout à quoi s’attendre. On avait entendu certaines choses comme quoi c’était en train d’exploser et qu’il s’agissait de la nouvelle West Coast (après celle des US), et oui on a lu les articles de Web Summit. C’est vrai que la ville va avoir une exposition incroyable avec le Summit. Mais nous avons aussi entendu des gens dire que ça serait un peu surfait.

On va aller se faire notre propre idée!

Je n’ai qu’un seul contact ici, et un peu plus pour Stéphanie. Mon pote ici est Londonien venu s’installer à Lisbonne il y a quelques années. Aujourd'hui, il passe son temps entre sa boîte et les surf camps. Il m’a dit d’aller voir le Surf Office Lisbon. C’est censé être un genre d’espace coworking. Et bien ça l’était, mais plus pour permettre à des boîtes de faire des séminaires d’équipe tout en allant profiter des vagues. On a eu un peu de chance, on est tombé par hasard sur le fondateur, Peter Fabor, qui nous a immédiatement amené prendre un café. Il nous en a beaucoup appris à propos de l’écosystème Lisboète. Et il nous a présentés plein de monde. Quand on était dans le mini café en face du Surf Office, on a rencontré l’un de ses amis, James Muscat, un Australien qui vit à Lisbonne depuis un moment et qui est très impliqué dans l’écosystème tech. Lui aussi nous a beaucoup aidé. C’était parfait, maintenant on savait exactement où aller, et on a été stupéfait par leur accueil.

Sur les conseils de nos nouveaux amis, nous sommes allés rendre visite à Startup Lisboa. Ils ont essayé de les appeler pour les informer de notre visite mais personne n'a décroché. On a tout de même pu rencontrer Ana Santiago, comme on nous l’avait recommandé. Nous avons eu une conversation super sympa avec elle, et on a pu en apprendre davantage sur Lisbonne. Saviez-vous que 3 sociétés de Startup Lisboa ont été sélectionnées pour aller à Y Combinator? Moi non, mais maintenant on le sait tous. Elle était ravie de notre initiative et attend juste d’en parler avec «ses» start-up.

Cette journée ne pouvait pas mieux se passer.

Après un déjeuner typique portugais, nous sommes allés à LX Factory. Cet endroit est vraiment génial, c’est un lieu idéal pour développer sa créativité. Et comme je ne trouve honnêtement pas les mots pour décrire cet endroit, allez voir par vous-même! C’est là bas que Co-work Lisboa s’est installé. C'est le plus vieil espace de coworking du Portugal et l’un des plus vieux d’Europe.

Ce n’est pas vraiment un endroit pour les start-up; c’est plus pour les freelancers et les créas. Mais après s’être baladés un petit peu, nous avons rencontré le fondateur, Fernando Mendes. On a eu une longue discussion avec lui sur Lisbonne, et en français! C’était simplement incroyable. Nous avons beaucoup aimé ce mec. Lui aussi nous a donné pas mal de conseils pour rendre notre voyage encore mieux. Lorsqu’on parlait il nous a présentés à Filipa Larangeira, une nouvelle auteure à propos des femmes en entreprises. On a partagé nos histoires et beaucoup parlé de mentoring, on a passé encore une fois un sacré moment.

On a réellement passé la meilleure journée possible, pour le premier jour d’exploration de Lisbonne. Les gens sont tellement accueillants, c’est incroyable.

Accueillant comme un portugais

Rise up!

Nous sommes arrivés à Lisbonne sans connaitre quoique ce soit ni personne, mais on a tout de même réussi à être bien occupés.

Pour commencer la journée, on a rencontré Limor Schweitzer, un entrepreneur arrivé à Lisbonne il y a 10 ans. Il est le fondateur de Robosavvy, un distributeur de solutions robotiques. C’était super d’avoir le point de vue d’un entrepreneur international installer ici depuis longtemps. Selon lui, Lisbonne c’est génial pour y travailler si votre business est ailleurs, mais ça se développe.

Gentiment, Limor nous a déposé à notre prochaine réunion. C’était probablement celle que l’on attendait le plus, bien que tout fut incroyable à Lisbonne, sans rire. On était sur le point de rencontrer Beta-i. C’est le plus grand accélérateur au Portugal, mais aussi l’un des plus gros en Europe. 

Ils nous avaient préparé un super programme: rencontre avec le fondateur et l’équipe pour en apprendre davantage sur leurs programmes, ensuite rencontre avec certaines start-up, et pour finir un tour de leurs locaux.

Beta-i est très international, si vous passez du temps avec eux vous serez entourés par des fondateurs venant des 4 coins d’Europe. De super boites sont sorties de chez eux, comme de Lisbonne en général tout compte fait. Et ouais, plusieurs ont été accepté à YC pour accélérer encore plus leur développement. Cela en dit long sur la qualité des start-up Lisboètes.

Une dernière visite et Helene devra rentrer à Paris. Alors on est allé à BGI à ISCTE, l’une des meilleures universités de Lisbonne. Le programme BGI est associé avec le MIT pour la R&D. Ils nous ont accueilli très chaleureusement bien que l’on soit arrivés à l’improviste. Leur programme fournit une aide immense aussi bien aux entrepreneurs qu’aux étudiants. Et ça on apprécie!

C’est l’heure de partir pour Helene si elle ne veut pas rater son avion. En revanche, il restait un endroit sur notre liste que je voulais visiter. Alors je me suis dirigé vers La Fabrica de Startup. C’est un des meilleurs incubateurs de Lisbonne. Ils étaient très occupés quand je suis venu, mais j’ai tout de même pu parler avec certains membres de l’équipe et faire un tour de leurs bureaux. J’ai hâte de pouvoir parler plus longuement avec eux.

Je ne partais pas avant le lendemain, mais j’ai découvert que ce mercredi était un jour férié. Alors, j’ai ma journée avant d’aller reprendre l’avion…

On a adoré Lisbonne, et je pense réellement qu’ils sont entrain de construire quelque chose de top. On y retournera vite pour reprendre le pouls de la ville.

antoine-delanglade-oneragtime-2016

Antoine Delanglade est un entrepreneur en résidence pour OneRagtime. Passionné de sports extrêmes et voyageur à temps plein, il aide les marques à créer de nouvelles expériences pour les millennials, en capitalisant sur la puissance de la technologie et des communautés. Pour OneRagtime, il participe à l’animation de la communauté OneRagtime, principalement dans les cercles de jeunes entrepreneurs et d’influenceurs, dans le monde. Toujours au courant des dernières infos tech et des innovations il aide à repérer les meilleures opportunités d’investissement pour OneRagtime.

 

Lire aussi: 

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Tour du monde] Le monde de la tech à Lisbonne est très accueillant
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba