ActualitéBusinessDistributionEuropeTech

Tourisme connecté: les professionnels n’ont qu’une vision partielle des opportunités

Un quart de l'audience des sites de e-tourisme provient du mobile (soit 6 points de plus qu'en 2015), selon le dernier Observatoire des décideurs du e-tourisme KPMG et Next Content publié en mai dernier. Les professionnels du secteur interrogés dans le cadre de l'étude, des acteurs privés (comme le Club Méditerranée ou encore VVF Villages) mais aussi des institutionnels, estiment que ce chiffre va doubler d'ici 2020, et que le mobile sera alors leur premier point de contact avec leur audience.

Et pourtant en termes de génération de revenus, le mobile ne pèse à l'heure actuelle que pour 14% des ventes réalisées en ligne (pour les opérateurs privés). Les professionnels du secteur s'attendre à voir ce chiffre grimper à 33% d'ici 2020. Quelle stratégie envisagent-ils de mettre en place pour augmenter leurs taux de conversion sur mobile? 

Seuls 15% des répondants intéressés par une solution de paiement mobile

Interrogés sur la question de l'amélioration de leurs taux de conversion sur mobile, plus de la moitié des professionnels du tourisme déclarent miser sur l'optimisation de l'ergonomie de leurs processus de vente pour améliorer leurs taux de conversion sur mobile. Ils sont un peu plus du tiers (39%) à souhaiter développer un site responsive, et 29% à déclarer miser sur le développement d'une application mobile dédiée à leurs services.

On soulignera que seuls 15% des répondants souhaitent vouloir mettre en place des solutions de paiement mobile (38% si l'on considère les sites ayant une audience supérieure à 500 000 visites par mois). 

kpmg-next-content-barometre-etourisme-2016-3

Enrichir l'expérience voyageurs grâce au mobile 

La compatibilité des sites de tourisme sur mobile est un axe de travail prioritaire en matière de conversion, mais seuls les plus petits acteurs sont aujourd'hui concernés par cette question. 68% des professionnels interrogés estiment en effet que leur site est déjà optimisé pour le mobile; ce chiffre dépasse même les 90% pour les sites qui ont une audience supérieure à 500 000 visites par mois.

En matière de mobile, les professionnels du e-tourisme se concentrent davantage sur leur stratégie de contenu, cherchant avant tout à enrichir l'expérience de leurs clients grâce à des services additionnels, ou bien grâce à la réalité augmentée. Ils cherchent également à mettre en place des systèmes d'alertes et de notifications avant et pendant le voyage. Enfin, ils cherchent à développer des fonctionnalités e-commerce, comme le montre le graphique ci-dessous. 

kpmg-next-content-barometre-etourisme-2016-2

Au-delà du mobile, l'étude révèle qu'un décideur du secteur sur cinq déclare que le CRM et la data constituent ses priorités pour l'année 2016. 

**Méthodologie: Enquête en ligne menée auprès de 212 décideurs du e-tourisme français dans le courant du mois de mars 2016. Ont été retiré de la base de répondants les décideurs n’étant pas suffisamment impliqués dans la stratégie digitale de leur entreprise. 148 répondants sont ainsi des décideurs du secteur privé (agences, tours opérateurs, hébergements, etc.) et 64 décideurs du tourisme institutionnel ou public (offices de tourisme, institutions culturelles, etc.). 20% des répondants du secteur privé revendiquent plus de 500 000 visites mensuelles sur leur site. Parmi les répondants, on retrouve des sociétés comme Club Méditerranée, Départ Demain, le Groupe Vacances Bleues, l'UCPA ou encore VVF Villages. 

REVOIR le reportage Frenchweb, Pourquoi la France a une carte à jouer dans le tourisme connecté (juillet 2015):


 
Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This