ActualitéAsieBusinessInvestissementsLes levées de fondsTourisme

TravelTech: Yanolja, nouvelle licorne sud-coréenne

Une nouvelle licorne vient de voir le jour en Corée du Sud. À la suite d’une levée de 180 millions de dollars réalisée auprès du fonds souverain singapourien GIC et de Booking Holdings, la chaîne d’hôtels et plateforme globale de réservations Yanolja, a atteint une valorisation de plus d’1 milliard de dollars. Que faut-il savoir sur cette entreprise?

Fondée par Lee Su-jin, un ancien employé du secteur de l’hôtellerie, la société a vu le jour en 2005. Ce qui explique son succès est qu’elle a su réinventer et redynamiser les « love hôtels » sud-coréens.

100 millions de dollars en transactions mensuelles

Ces établissements, qui pouvaient être loués pour quelques heures, jouissaient d’une mauvaise réputation et d’une image désuète. Yanolja, qui a commencé comme une plateforme de référencement pour ces hôtels de charme, a ensuite évolué pour posséder ses propres établissements revus au goût du jour. L’entreprise a ainsi élargi le marché en les rendant également attractifs pour les touristes sud-coréens et étrangers qui peuvent réserver ces chambres bon marché pour plusieurs jours. Yanolja compte désormais 200 établissements. 

À côté de cela, l’entreprise sud-coréenne a développé une app de réservation d’hôtels, pensions et chambres d’hôtes. Service pour lequel la société revendique plus de 100 millions de dollars en transactions mensuelles et 20 millions de réservations accumulées.

L’entreprise explique avoir enregistré une croissance des ventes de plus de 70% par an au cours des cinq dernières années. Selon Reuters, elle a doublé son chiffre d’affaires l’année dernière pour atteindre 160 millions de dollars, mais elle n’est toujours pas rentable.

Expansion à l’étranger

Pour poursuivre son expansion, Yanolja doit étendre son marché au-delà de la Corée du Sud. Ce que l’entreprise a déjà commencé à faire en mettant un pied un Asie du Sud-Est via un investissement de 15 millions de dollars dans la chaîne d’hôtellerie Zen Rooms, un réseau d’hôtels économiques soutenu par Rocket Internet et présent en Indonésie, Philippines, Malaisie, Thaïlande et à Singapour. Mais le marché est compétitif et dans cette région, Yanolja doit notamment faire face à la présence de l’Indien Oyo soutenu par Airbnb.

Avec ce tour de table, Yanolja annonce également un partenariat stratégique avec la plateforme de comparaison et réservation d’hôtels Agoda, propriété de Booking. Dans ce cadre, cette dernière pourra proposer des séjours au sein des hôtels d’Yanolja en Corée du Sud. De l’autre côté, les clients Yanolja auront accès aux établissements référencés par Agoda et les autres marques du groupe Booking Holdings.

Bientôt une entrée en Bourse?

L’entreprise compte aussi sur l’innovation pour poursuivre sa transformation du marché de l’hôtellerie. Au-delà de sa plateforme cloud qu’elle met à disposition des autres hôtels pour qu’ils puissent réduire leurs coûts opérationnels et optimiser les réservations, elle mise sur le développement de l’hôtel intelligent via l’IA et l’Internet des objets. En collaboration avec Korea Telecom, elle a présenté son concept d’hôtel intelligent via un établissement situé sur l’île de Jeju. Les clients peuvent par exemple contrôler l’éclairage, la télévision, la climatisation, le chauffage via des commandes vocales ou encore commander des produits.

Avec cette levée, le groupe veut justement poursuivre sur le front des innovations afin «d’automatiser les opérations hôtelières et de réaliser une connectivité plus répandue tout au long de la chaîne de valeur». L’entreprise souhaite également étendre ses services dans le secteur du voyage au-delà de la réservation d’hôtels. À noter qu’Yanolja a également pour ambition d’entrer en Bourse d’ici 2022.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This