Cyrille FrankData RoomLes ExpertsManagement

Twitter, les clés pour recruter (3/5)

La rapidité de transmission de l’info par viralité rend l’outil de micro-blogging tout à fait indiqué pour y véhiculer des annonces de recrutement. Mais pas dans n’importe quel secteur…

1- Qui sont les utilisateurs de Twitter ?

Pour savoir s’il est pertinent de recruter sur Twitter, il faut se pencher sur le profil de ses utilisateurs. Il n’existe pas d’étude officielle détaillée du profil socio-professionnel des “gazouilleurs”, et beaucoup d’études se contredisent sur les chiffres.

Cependant, l’analyse la plus exhaustive (en pdf), portant sur 11,5 millions de comptes scrutés,  et l’une des plus crédibles, a été réalisée en mai 2009 par la société d’étude marketing Sysomos, spécialisée en réseaux sociaux.  Elle nous révèle des choses fort intéressantes…

Sur le plan quantitatif

– En France il y avait 127 500 utilisateurs (et pas seulement d’inscrits) en mai 2009, et 75 millions à l’échelle mondiale

– Si l’on projette le même calcul, compte tenu du nombre de comptes ouverts (145 millions selon le chiffre officiel de septembre 2010), on obtient une estimation actuelle d’environ 225 000 utilisateurs français.

– Environ 15% seulement publient un message par jour en moyenne, ce qui pourrait chiffrer le nombre d’utilisateurs actifs à environ 35 000 personnes en France (estimation sur la base de l’analyse de la société d’études à prendre avec précaution, car en un an, les usages ont peut-être évolué, mais l’ordre de grandeur est crédible).

Erratum : le chiffre précédemment évoqué 8 500 était faux car il ne comptait pas tous ceux qui twittaient aussi plus d’une fois par jour et qui représentent 8,5% des utilisateurs. Soit 6,48+8,15 = 14,63%, donc environ 15%.

Sur le plan qualitatif

mots clés twitter
mots clés twitter


–  66% des utilisateurs a moins de 25 ans, 81% a moins de 30 ans, le cœur de cible se situant entre 20 et 24 ans (35%)
– Il y a plus de femmes sur Twitter (53%) que d’hommes (47%)

– La majorité des contenus échangés est du babillage futile (de 57% à 65%, voir camembert ci-dessous)

– Les secteurs professionnels les plus représentés sont : le marketing-communication, les relations publiques, la publicité, le consulting et la technologie (seo en particulier). Je rajouterais aussi les journalistes et médias qui sont de plus en plus présents.

Contenu des twitts
Contenu des twitts

Maintenant que vous en savez plus sur les utilisateurs actifs et professionnels de Twitter, vous serez plus à même de juger s’il est pertinent de poster une annonce sur ce réseau.

Il faut retenir l’âge des utilisateurs : en majorité moins de 30 ans, donc si vous cherchez quelqu’un de très senior, ce n’est pas Twitter qu’il faut utiliser a priori. En revanche pour dénicher de jeunes geeks de talent, l’oiseau bleu est tout indiqué.

2- Une vitesse de diffusion fulgurante

Si le poste que vous proposez est en affinité avec cette cible jeune, technophile, branchée médias et communication, alors vous allez être stupéfait de l’efficacité de Twitter.

L’avantage est que les annonces publiées sur Twitter se relaient très bien car elles valorisent leur émissaire. C’est un service apprécié des usagers et cela témoigne de la qualité du réseau et des relations de celui qui le transmet.
A titre personnel, j’ai publié un jour une annonce dans le secteur journalistique, le soir même j’avais reçu 20 CV intéressants. L’annonce des RH n’avait même pas été publiée sur Monster…

3- Cinq conseils cruciaux

1Bien cibler ses communautés. Votre annonce aura d’autant plus de succès que vos abonnés sont homogènes sur un secteur donné. Vous construisez petit à petit cette cohérence en proposant des contenus en affinité avec votre cible (voir le chapitre précédent sur l’usage marketing de twitter). Peu à peu vous rejoignent les abonnés qui vous intéressent.

lesjeudis
lesjeudis

Si vous souhaitez faire du recrutement régulier, il faut envisager de créer des profils Twitter par secteur, pour  recruter les bons abonnés et pouvoir ensuite puiser dans ce vivier ciblé. A moins de s’appeler Michael Page et d’avoir une telle notoriété que les abonnés viennent tout seuls et fassent le tri eux-mêmes. Ou d’être déjà un site spécialisé tel les jeudis orienté high-tech.

2- Les informations indispensables dans une annonce Twitter : poste, niveau expérience, secteur ou nom entreprise, lieu, contact, rémunération. Plus un lien vers le détail du poste éventuellement. Ex : Recherche Community manager junior en CDI pour AOL, poste à Neuilly, 30-35Ke selon exp. cv et infos : cfrankfr@yahoo.fr

3- Laissez de la place pour les retweets (au moins 20 caractères): très important si vous voulez que votre message circule.

4- Donner un contact e-mail plutôt que passer par les messages directs. Ces derniers peuvent être vus comme une ruse pour gagner des abonnés (il faut en effet être abonné à un profil pour lui envoyer des messages directs).

5- Assurer le service après-vente : remercier les personnes qui vous ont répondu sur Twitter ou par e-mail, remercier les relais et bénir le sort du recrutement génial que vous avez réalisé :)

Pour la liste des recruteurs présents sur Twitter, je recommande l’article de narominded

Enfin, votre travail précédent d’élaboration de votre outil de veille vous permet aussi d’identifier les talents, les compétences que vous pourriez être amené à solliciter directement.  Sujet que j’aborderai entre autres dans le prochain chapitre : réseauter avec Twitter (4/5)

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Twitter, les clés pour recruter (3/5)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This