ActualitéTransport

Uber pense déjà à l’étape d’après avec 500 000 Tesla sans chauffeurs

Uber se passera-t-elle un jour de ses chauffeurs ? A en croire les déclarations de son CEO Travis Kalanick fin juin, cela pourra avoir lieu d’ici 5 ans à peine.

Si Tesla peut produire des voitures autonomes d’ici 2020, il a assuré qu’il en  achèterait 500 000. Exactement le nombre de modèles qu’a prévu de produire l’entreprise dirigée par Elon Musk.

Disposer de voitures réellement autonomes modifierait radicalement le modèle économique du VTCiste. A ce jour, il perçoit 20% du montant d’une course, le reste allant au chauffeur, qui se charge de l’achat (ou de la location) et de l’entretien du véhicule ainsi que du carburant. Si Uber en vient peu à peu à remplacer ses chauffeurs et leurs voitures par des véhicules Tesla, plus précisément probablement par des RoboCar, il augmenterait ses marges.

Une « assurance » pour Tesla Motors

Uber y croit et serait même l’entreprise technologique ayant investi le plus en R&D pour contribuer à l’avènement des voitures 100% autonomes, d’après ce qu’a expliqué Bill Gates (Microsoft) dans une interview accordée au Financial Times. L’entreprise dirigée par Travis Kalanick jouirait ainsi d’une longueur d’avance sur Apple et Google. La marque à la pomme travaille sur un projet de voiture électrique autonome à sortir en 2020.

Bénéficier d’un investissement important de la part d’une société comme Uber permettrait à Tesla d’assurer la production de ses véhicules de façon moins risquée, financièrement parlant. Sur le troisième trimestre 2014, l’entreprise fondée en 2003 avait vendu 7 785 véhicules, pour un chiffre d’affaires de 932 millions de dollars. Mais l’entreprise connait des difficultés en Chine où il a décidé de réduire ses effectifs, et surtout, Elon Musk estime qu’elle ne sera pas rentable avant 2020, date à laquelle il pense atteindre les 500 000 voitures vendues.

Il reste aussi aux deux entreprises à lever un autre obstacle; celui de la loi. Aux Etats-Unis, où Uber pourrait tester en premier lieu ce type de service, la conduite de voitures totalement autonomes n’est pas encore autorisé.

Lire aussi: 

>> Uber recule face aux pressions et «suspend » son service UberPop

Crédit photo de Une: Tesla

Tags
atelier-platform

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Uber pense déjà à l’étape d’après avec 500 000 Tesla sans chauffeurs”

  1. Ubarassik Evolution ? Dieu crée les dinosaures. Dieu détruit les dinosaures. Dieu crée l’homme. L’homme détruit Dieu. L’homme crée les Machines.Les machines se passent de l’homme. Jurassik Park concluait par « Et la femme hérite de la Terre ». Quelle est la conclusion de UBER ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This