ActualitéStartup

Ubi i/o: un programme de développement aux États-Unis pour les startups françaises

Après sept années et plus de 100 startups accompagnées dans la Silicon Valley, French Tech Tour USA devient Ubi i/o.

Lancé en décembre 2013, le site d’Ubi i/o (ubi-io.com) permet aux entreprises tentées par l’aventure de déposer leur dossier de candidature jusqu’au 28 février. Le choix des startups aura lieu début mars, pour que l’opération puisse débuter le 5 mai.

L’objectif est simple: permettre aux huit entreprises sélectionnées par un comité de développer une activité commerciale pérenne sur le sol nord-américain. Installées en plein centre-ville de San Francisco, les entreprises se verront proposer des rendez-vous d’affaires ou encore des ateliers de coaching en communication et en droit des affaires. Les startups n’auront que 10 semaines, de mai à juillet, pour tenter de faire rayonner les sociétés technologiques françaises aux États-Unis.

« Avec Bpifrance pour le financement et Ubifrance pour leur faire rencontrer les bons partenaires, nous prenons le pari qu’au terme de ces 10 semaines, ces jeunes pousses deviendront de grands champions français de l’export. ubi i/o est à ce jour le programme d’accompagnement personnalisé à l’export le plus abouti jamais conçu en France. Il s’inscrit parfaitement dans les nouvelles orientations que nous a fixées le gouvernement  », se réjouit Christophe Lecourtier, Directeur général d’Ubifrance.

Ce programme intensif s’inscrit  dans la démarche French Tech, proposée par Fleur Pellerin, ministre déléguée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique.

 

Un commentaire

  1. Très bonne initiative, mais dans l’autre sens ca existe aussi pour des Startup Américaines qui veulent s’implanter en France car nous avons aussi de très bons profil technologiques, des aides à l’innovation (Statut JEI, CIR, …) des pépinières et des incubateurs mais aussi des http://starttechs.fr comme http://starttechs.fr

Bouton retour en haut de la page
Ubi i/o: un programme de développement aux États-Unis pour les startups françaises
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs