ActualitéEuropeJeux VideoTech

Ubisoft voit ses ventes sur mobile décoller au premier trimestre

Les jeux pour terminaux mobiles commencent à représenter une part non négligeable des revenus d’Ubisoft. La firme a publié un chiffre d’affaires de 96,6 millions d’euros sur le premier trimestre de l’année fiscale 2015-2016, clos le 30 juin dernier. Il était de 809,7 millions d’euros au troisième trimestre de son exercice fiscal précédent. Un ralentissement anticipé par l’éditeur, qui prévoyait un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros ce trimestre.

Certes, la Playstation 4 et les jeux  pour PC restent les deux principales sources de revenus de l’éditeur. Elles représentent respectivement 27% et 23% des recettes de la société d’origine bretonne. Toutefois, les ventes de jeux pour mobile et de produits dérivés ont fortement augmenté en un an. Elles représentent 14% du chiffre d’affaires de l’entreprise sur le premier trimestre de l’année fiscale en cours, contre seulement 1% un an plus tôt. Ces jeux pour mobiles et produits dérivés représentent une part plus importante de revenus générés que la Playstation 3 (11%), la Xbox 360 (11%), la Xbox One (11%) ou encore les Wii (3%).

Rayman Adventures sur mobile prévu pour l’automne

La firme a déjà sorti deux épisodes de Rayman adaptés aux smartphones et aux tablettes. Elle prévoit d’en sortir un troisième cet automne, Rayman Adventures, développé par le studio Ubisoft de Montpellier. Ce jeu fonctionnera sous iOS et Android.

Ubisoft a mis l’accent sur les jeux pour mobiles depuis 2012. La société a décliné Assassin’s Creed et Prince of Persia par exemple. Auparavant l’éditeur avait laissé à la société Gameloft, dirigée par l’un des frères du PDG d’Ubisoft Yves Guillemot, le soin de développer ses jeux pour ce type de terminaux. Le modèle économique freemium est le plus courant, bien que de nouveaux modèle économiques soient testés. Au final, le segment digital représente 54,1 millions d’euros, soit 56% du chiffre d’affaires sur le premier trimestre 2015-2016, contre 23,2% l’année dernière.

Les jeux Ubisoft sont distribués dans 55 pays à travers le monde et la firme dispose de filiales dans 28 pays. Elle emploie environ 8 400 personnes, son siège est situé à Montreuil en banlieue parisienne. Elle prévoit un chiffre d’affaires d’environ 90 millions d’euros au deuxième trimestre de l’année fiscale 2015-2016. Sur l’exercice annuel, le résultat opérationnel est pour sa part attendu à au moins 200 millions d’euros.

Lire aussi:

>> Clash of Clans, l’art de devenir un blockbuster… et une machine à cash

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Ubisoft voit ses ventes sur mobile décoller au premier trimestre
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance