ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

[Web-to-store] Socloz lève 1,5 million d’euros pour industrialiser son offre de redirection en boutique

La start-up Socloz, lancée en 2010, boucle une deuxième levée de fonds d’1,5 million d’euros. Elle avait déjà levé près d’un million d’euros en avril 2012 auprès des mêmes investisseurs: Alven Capital, Fa Dièse ainsi que plusieurs business angels comme Michel Datchary, (ex-Directeur Général de PagesJaunes) et Geoffroy Bragadir (fondateur d’Empruntis).

Socloz a développé une solution de redirection en boutique, via une place de marché destinée aux magasins physiques. A ce jour, elle référence plus de 10 000 magasins, et près de 10 partenaires (LeGuide, Mappy Shopping, SFR Shopping…). L’audience revendiquée sur le site est aujourd’hui de 800 000 VU/mois.

 L’international ? J’y pense tous les matins en me rasant…

La start-up a propose par ailleurs un module de e-réservation sur 1100 magasins physiques et améliore la transformation de leur audience web-to-wtore. Jérémie Herscovic, le co-fondateur de Socloz : » Sur les deux dispositifs en simultané, nous recensons près de 15 000 réservations mensuelles envoyées dans les magasins. Ce chiffre évolue très rapidement en ce moment, non seulement parce que notre trafic continue d’évoluer mais aussi parce que nous déployons un bon nombre de nouvelles enseignes en réservation tous les mois ».

La start-up avait besoin de nouveaux fonds pour accélérer la croissance de l’entreprise, et déployer le modèle économique de la société: » Cette levée de fonds va permettre d’accélérer nos efforts commerciaux qui ont été limités à date », précise Jérémie Herscovic.

Concurrence 

Le marché des solutions web-to-store, pas encore massif, émerge, et des acteurs comme Proximis, ou WeAreTheShops sucsitent l’intérêt des fonds. Pour Jérémie Herscovic, le positionnement de Socloz est clair et sans concurrence: « le double dispositif qui permet à l’enseigne de maximiser la génération de trafic en magasin sur la base d’un seul et même mode opératoire fait que nous n’avons pas de concurrents ».

JeremieHerscovic HDIl est vrai que SoCloz est le seul acteur à se positionner comme un spécialiste de la génération de trafic en magasin à la performance : « Nous nous dédions à la génération de trafic, sur deux axes : sur la qualité (via une maximisation du taux de visite), et sur le volume envoyé en magasin. Développer ces deux points est une activité à plein temps » précise-t-il.

Projets en cours

Outre l’amélioration de son dispositif de réservation, la start-up mise sur le renforcement de sa performance opérationnelle, et sur le paramétrage de son service pour les enseignes-clientes qui cherchent à optimiser leur trafic physique.

Socloz proposera d’ailleurs début 2014 une nouvelle version de sa plateforme, en optimisant la capacité de trafic. A date, elle est capable de proposer un taux de visite entre 85% et 90% sur des volumes dépassant les 15 000 réservations mensuelles (articles de mode par exemple). L’ambition est de doubler cette volumétrie de trafic.
International

Socloz, installé jusqu’à présent dans à Paris Incubateurs , va prendre ses quartiers dans le centre de Paris, des bureaux à Saint-Germain des Prés notamment. Si le fondateur insiste sur le marché français qui reste un marché cible pour la start-up, il avoue penser à internationaliser Socloz: « j’y pense tous les matins en me rasant » confie-t-il. La destination du prochain marché n’est pas encore identifiée, mais le prochain défi est fixé: « Notre enjeu est de piloter au mieux cette croissance en sachant la doser au mieux. J’ai rencontré un certain nombre de start-ups qui ont été victimes mortellement d’une crise de croissance », confie-t-il pour conclure.

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

6 commentaires

  1. Frenchweb, les rois du communique de presse deguise, sans aucune distanciation critique… J’espere que vous n’avez pas de cartes de presse. Socloz n’a aucun concurrent? Vraiment? Je peux au moins en citer 3.

    1. @Poi, justement nous avons insisté sur ce point pour souligner la certitude de Socloz, aujourd’hui aucun projet est sans concurrent direct ou indirect. Pour le reste, merci ton anonymat offre beaucoup de liberté de ton.

  2. PhilippeRomano Qu’il fasse un site agréable et utilisable, après peut être qu’ils seront concurrents…

[Web-to-store] Socloz lève 1,5 million d’euros pour industrialiser son offre de redirection en boutique
Développement web: SensioLabs, le Français à l’origine de Symfony, le framework téléchargé 3 milliards de fois
[WILD CARD] T’occupe, Google s’occupe de tout !
EdTech: Humanroads lève 1,5 million d’euros pour faciliter l’orientation scolaire et professionnelle
[DECODE Talent] De journaliste à directrice marketing de Microsoft US, le parcours de la Française Valérie Beaulieu
LegalTech: 2,5 millions d’euros pour la plateforme de mise en relation entre avocats et clients d’Avoloi
VTC: Grab lève 856 millions de dollars pour se développer dans les services financiers
Copy link