AcquisitionActualitéAsieObjets connectés

Xiaomi investit 200 millions de dollars dans Midea pour se renforcer dans la maison connectée

Xiaomi poursuit les acquisitions. Le constructeur chinois de smartphones vient d’investir 203,7 millions de dollars dans le fabricant d’appareils ménagers Midea Group. A l’issue de l’opération, la firme chinoise entre au capital de la société cotée au Shenzhen Stock Exchange à hauteur de 1,29%. Pour cela, 55 millions d’actions ont été achetées à un prix représentant une réduction de 6,8% par rapport au cours de Bourse.

Cette acquisition devrait permettre à Xiaomi d’accélérer notamment dans le secteur de la maison connectée. Le groupe chinois s’était par ailleurs lancé dans l’e-santé en septembre avec un tensiomètre connecté.

3e fabricant mondial de smartphones au T3

Lancé en 2010 par Lei Jun, Xiaomi a réussi à se faire une place importante sur le marché des smartphones. Le constructeur était considéré comme le troisième plus gros vendeur de smartphones au monde au troisième trimestre selon une étude d’IDC.

Grâce à ses modèles d’entrée de gamme, quatre ans après sa création, la firme totaliserait déjà 21% du marché chinois, dépassant ainsi Apple (16%), selon une étude de Kantar World Panel. Cette année, elle se fixe pour objectif d’atteindre les 60 millions de smartphones vendus.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Xiaomi investit 200 millions de dollars dans Midea pour se renforcer dans la maison connectée
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer