ActualitéData Room

[3 questions à] Google : « Les PME les plus actives en ligne sont aussi celles qui croissent et exportent le plus »

« Google pour les pros ». Voici le nom du nouveau dispositif lancé officiellement par Google et la CCI grand Lille lundi dernier. Dédié aux TPE, PME, artisans et commerçants de France, ce programme vise à aider 100 000 professionnels à se développer sur le web d’ici la fin de l’année 2013.

Google-pou-les-pros

Ce lancement national, fait suite à un test d’un an réalisé en région PACA. Dans le cadre de ce dispositif,  quinze “coaches” de Google iront sur le terrain dans les rues de Lille et de Turcoing à la rencontre des professionnels afin de les aider à mieux comprendre les enjeux d’Internet. La CCI de Lille entend, par la suite, former ses propres conseillers aux technologies de Google pour les Pros, afin qu’ils puissent prendre le relais sur ce programme. 

Frenchweb revient, en trois questions, sur cette initiative avec Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, la porte-parole de Google France.

[FW] Comment expliquer le retard français quant à la numérisation des PME ?

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce : « Lors de la publication en 2011 du rapport “Impact d’Internet sur l’économie française”, réalisé par le cabinet McKinsey, nous avons pris pour la première fois toute la mesure de ce qu’on peut appeler le paradoxe français : alors même que la France est l’un des pays dont les internautes sont les plus connectés et les plus actifs en ligne, seuls 40% environ des PME et professionnels français disposent d’un site web actif. Contre près du double au Royaume-Uni ou en Allemagne.

Nous n’avons bien sûr pas d’explication toute faite pour ce décalage, mais il semblerait que les freins sont d’abord d’ordre psychologique : si tous ont conscience de l’importance du web, beaucoup craignent que “se lancer” soit coûteux, chronophage, ou tout simplement inadéquat pour eux. Ce sont ces blocages que nos coaches s’emploient à lever afin d’encourager les professionnels à se lancer en ligne. Cela est essentiel car les PME les plus actives en ligne sont aussi celles qui croissent et exportent le plus. »

[FW] Quels ont été les retours du test mis en place pendant un an en région PACA ?

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce : « Nous avons lancé un pilote en région PACA en mars 2012, en partenariat avec la CCI Marseille-Provence. Si nous avons choisi aujourd’hui de lancer à Lille l’initiative au plan national, c’est que les résultats ont été probants ! Nos coaches (jeunes diplômés de la région ou en recherche d’emplois) ont rencontré près de 20 000 professionnels et PME, dont environ 80% ont voulu prendre du temps pour échanger avec eux, et près de 50% ont finalement franchi l’étape de la visibilité en ligne. Surtout, au-delà des chiffres, nous avons des retours très positifs : les professionnels sont ravis que les coaches viennent à leur rencontre, et qu’ils prennent le temps de répondre à leurs questions. »

[FW] Quel est l’intérêt pour Google de mener une telle initiative ?

Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce : « L’étude McKinsey de mars 2011 montre que si 700 000 emplois ont déjà été créés par Internet entre 1995 et 2010, près de 450 000 devraient être créés d’ici 2015. Et dans le contexte actuel, nous ne pouvons nous priver d’une telle opportunité, surtout lorsqu’on sait que ces emplois viendront principalement des TPE et PME qui se lancent et grandissent en ligne.

Par ailleurs, il y a bien sûr dans ce projet une composante “investissement” et animation d’un écosystème. L’initiative Google pour les Pros est tout à fait gratuite, et propose principalement (à 90%) des solutions gratuites aux professionnels rencontrés ( se referencer sur Google Maps, créer une page Google Adresse..).

L’idée n’est pas de créer une rentabilité immédiate, mais plutôt d’aider à développer en France un écosystème numérique et de créer une dynamique positive : nous partons du principe que plus les PME seront nombreuses et actives en ligne, plus, à long terme, elles pourront constater l’impact positif du web sur leur activité et décideront de faire appel à des services – notamment les nôtres-  pour rechercher des nouveaux client, et pour exporter.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This