ActualitéDesignEuropeTech

[3 questions à] Botify : « il faut désormais intégrer la data et le mobile dans les stratégies SEO »

Botify est une application qui met à la disposition des responsables SEO les informations nécessaires pour optimiser leur référencement web.

Frenchweb : Quelles sont les tendances en termes d’acquisition de trafic et de SEO en 2015 ?

Img_Botify_FW_AMennard
Adrien Ménard, CEO de Botify

Adrien Ménard, PDG de Botify : Le vrai changement concernant le SEO est que la grande majorité des annonceurs est désormais très bien organisée pour « industrialiser » les process SEO et en tirer profit. Les annonceurs disposent maintenant en interne d’une ou plusieurs personnes très qualifiées et s’équipent d’outils spécifiques (comme Botify pour les aspects structurels et de crawl ou comme SEM Rush, SearchMetrics, My poseo etc. pour le positionnement).

En dehors d’un gain de temps important, ces outils permettent de baser les stratégies SEO sur des données fiables, actualisées en permanence et donc de calculer plus facilement le ROI associé aux optimisations. Aujourd’hui, il est vraiment compliqué de progresser en SEO sans y intégrer la composante « data » dans l’ADN de l’équipe. Le mobile est aussi un autre sujet d’actualité avec une importante mise à jour prévue par Google fin avril.

Dans quelle mesure ces outils sont-ils complémentaires des données fournies par les outils Google comme Webmastertools ?

Les outils proposés par Google comme Webmastertools sont et resteront indispensables. Ils présentent toutefois un certain nombre de limites autour de 2 points principaux :

  • 1- ils ne concernent par définition que les pages qui sont connues par Google. Or, de très nombreuses pages des sites web sont inconnues des moteurs de recherche et représentent pour les annonceurs de réelles opportunités de croissance ;
  • 2- les données sont souvent présentées de manière « macro » sans possibilité de segmenter les URLs ou moyennisées sur des périodes.

 

De mon point de vue, la donnée prend toute sa valeur seulement si elle est manipulable par la personne qui va l’exploiter et si on peut suivre les évolutions au jour le jour. Ces points sont absolument impératifs quand on choisit son outil SEO.

Comment l’application Botify répond-elle à ces problématiques ?

Notre application est déjà utilisée par plus de 6 000 SEO ou traffic managers dans le monde (dont des sites comme Yellowpages, Dailymotion, Expedia, Blablacar, Sarenza ou Oscaro etc..).

Je pense que nos clients choisissent Botify car l’application leur permet de répondre à leurs enjeux quotidiens comme :

  • analyser les forces et faiblesses SEO structurelles du site (pages inutiles, linking interne, qualité des pages etc…) ;
  • savoir si le site est réellement compris (crawlé) des moteurs de recherche ;
  • découvrir les pages qui représentent des opportunités de croissance parce qu’elles ne génèrent pas ou pas suffisamment de trafic versus le potentiel de recherche.

 

L’application répond donc bien à la tendance d’internalisation et aux outils évoqués précédemment et fonctionne quel que soit la taille du site (ce qui est un autre atout non négligeable).

[PUBLI-REDACTIONNEL]

Tags

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[3 questions à] Botify : « il faut désormais intégrer la data et le mobile dans les stratégies SEO »
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link