ActualitéTransport

[3 questions à] Markus Barnikel, CEO de Carpooling

45 millions. C’est le nombre de trajets en covoiturage que Carpooling aurait dispensé depuis sa création. Fondée en 2001 à Munich, la plateforme allemande est aujourd’hui effective dans une série de pays européens et revendique à ce jour une communauté de 4,5 millions d’utilisateurs.

Le spécialiste européen du covoiturage a récemment lancé un dispositif baptisé « Booking System », qui oblige tous les utilisateurs, y compris les passagers, à se créer un profil pour utiliser le service. Un moyen de rendre son offre plus fiable et ainsi de faire face à la récente arrivée du français Blablacar et ses 3 millions de membres sur le marché allemand… Les détails avec Markus Barnikel, CEO de Carpooling.

[FW] En quoi consiste concrètement votre offre de « Booking System » ?

Markus Barnikel: « La mise en place de ce système de réservation nous permet d’offrir une offre de covoiturage plus fiable et plus sûre. C’est nécessaire pour rendre l’autopartage plus accessible et toucher un éventail plus large de personnes souhaitant avoir recours à des modes de transports plus économiques et écologiques. Plusieurs changements ont été apportés concernant l’utilisation de notre service. Parmi les plus importants : à partir de maintenant, les passagers doivent également se créer un profil à l’image des conducteurs. C’est un critère qui permet de mettre en place un système de notation au niveau des deux parties. Parmi les autres avantages : les utilisateurs peuvent choisir différents moyens de paiement pour payer en ligne, dont Paypal, un compteur indique facilement aux internautes s’il reste encore des places et donc évite les échanges téléphoniques inutiles, enfin le « ticket » permet de récapituler toutes les informations utiles à propos du trajet (temps de parcours, numéro de portable) pour les conducteurs et les passagers. »

[FW] Quels sont vos derniers chiffres financiers et d’usages ?

Markus Barnikel: « Nous ne divulguons aucune information financière. Concernant les données utilisateurs, le nombre d’inscrits augmente de manière constante et nous comptabilisons aujourd’hui une communauté de 4,5 millions d’utilisateurs. Notre catalogue propose, en permanence, une moyenne de 800 000 offres. Bien sûr, certains utilisateurs désactivent leur compte mais c’est tout à fait normal sur une plateforme en ligne et nous n’avons pas constaté une baisse significative depuis le lancement de notre offre de booking system. »

[FW] Vous sentez-vous menacé par l’arrivée de Blablacar sur le marché allemand ?

Markus Barnikel: « Absolument pas ! Nous pensons que les utilisateurs feront leur choix en fonction du service. Ils choisiront la plateforme qui fonctionne le mieux et qui recense le plus d’utilisateurs et d’offres. Au final, ils choisiront le meilleur produit. Nous sommes définitivement convaincus que c’est ce que nous proposons. Notre produit est le meilleur et nous travaillons constamment à ce qu’il le reste. »

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[3 questions à] Markus Barnikel, CEO de Carpooling
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr