A la uneEn pratiqueUne Start Me Up

5 erreurs classiques d’entrepreneurs

Un focus insuffisant, une peur d’agir, les erreurs sont courantes quand on démarre une aventure. FrenchWeb liste 5 erreurs à éviter.

  • Un focus insuffisant

Se lancer sur plusieurs idées à la fois en espérant que l’une d’entre elles décolle est une mauvaise stratégie. Pour qu’un projet réussisse, l’entrepreneur doit se concentrer sur une idée, lui consacrer toute son énergie et son temps.

Pour Jean David Chamboredon, Président du fond d’investissements ISAI,

« Beaucoup d’entrepreneurs cherchent à vendre des couteaux suisses. En réalité, le marché du couteau suisse est une niche dans le marché du couteau »

  • La crainte de la décision

Certains entrepreneurs sont trop prudents, et consacrent beaucoup de temps aux lectures et aux études, ce qui finit par les empêcher de passer à l’action. La peur de l’erreur, ou le désir de concilier les opinions divergentes, sont les freins les plus courants à la prise de décision.

  • Ne pas assez miser sur la R&D et les experts

Les jeunes startups tendent à rechercher les méthodes les plus abordables pour leur développement technologique. Avec du recul, les entrepreneurs ayant cédé à cette tentation réalisent qu’il aurait été plus profitable d’investir dès le départ des sommes plus importantes en R&D, et d’engager des experts en externe.

  • Travailler seul, et ne pas externaliser

A leurs débuts, les entrepreneurs sont souvent tentés de vouloir tout faire eux-mêmes, y compris les tâches dans lesquelles ils n’excellent pas. Il est pourtant plus profitable de se concentrer sur les activités qui relèvent de son domaine de compétences, et de déléguer les autres tâches à des collaborateurs, en interne ou en externe. Bien sûr, cette démarche implique des coûts supplémentaires à court terme, mais se révèle plus rentable à long terme que le travail en solitaire.

  • Prendre des décisions sans se fonder sur des données

Combien d’entrepreneur prennent leurs décisions «au feeling», en fonction de ce qui leurs semble le mieux, sans avoir au préalable sondé votre cible, recueilli et analysé un maximum de données utiles. L’analyse des données est une bonne méthode d’orienter vos décision.

Pour Juan Antonio Hernandez, co fondateur de l’Accélérateur, 3 erreurs reviennent régulièrement:

– Mauvaise compréhension et prise en compte du besoin des clients : du coup le produit ou le service n’est pas suffisamment pertinent, la proposition de valeur n’est pas percutante

– Metrics non maîtrisés : trop d’entrepreneurs suivent de manière trop vagues leurs metrics. Ils ne savent pas dire exactement combien leur coute un nouveau client, quelle marge brute il leur rapporte, quelle est sa durée de vie et donc sa lifetime value, etc. On découvre ainsi que de nombreux business ne sont intrinsèquement pas rentables

– Association quelque peu hasardeuse entre les associés, rôles et motivations de chacun mal établis. Du coup à la 1ère grosse difficulté, l’équipe explose en vol

son conseil:

« Cherchez à lever des clients avant de chercher à lever des fonds. Je le dis souvent! »

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “5 erreurs classiques d’entrepreneurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This