ActualitéEuropeLes levées de fondsParisTransport

6,1 millions d’euros pour les parkings partagés de Zenpark

Le montant

Zenpark veut trouver sa place. Cette entreprise française spécialisée dans les parkings «partagés» vient de lever 6,1 millions d'euros auprès de Maif Avenir et de son actionnaire historique Demeter Partners. Par ailleurs, Frédéric Mazzella, le PDG et fondateur de Blablacar, participe également à cette opération. Un précédent tour de table de 1,6 million d'euros avait été bouclé l'an passé, et un autre de 300 000 euros en 2013.

Le marché

Fondée en 2011, Zenpark développe une plateforme permettant aux internautes de réserver une place de parking depuis une plateforme Web ou une application mobile. Une fois la réservation effectuée, le paiement s'effectue en ligne sur la base d'une facturation à l'heure ou de forfait journaliers ou hebdomadaires. Des abonnements mensuels, avec des créneaux horaires partagés, sont également disponibles.

Pour trouver des places, Zenpark propose à des propriétaires de parking privés, comme des hôtels par exemple, de mettre à disposition leurs emplacements disponibles afin de gagner un complément de revenu. «Zenpark crée près de 15 parkings partagés par mois qui sont essentiellement localisés là où il n’y a pas de parking public et où les automobilistes ont moins de 5% de chance de trouver une place libre dans la rue», détaille la société dans son communiqué.

Les objectifs de la Start-up

Zenpark se positionne sur un marché convoité par d'autres acteurs comme OnePark, qui développe également un service pour réserver des parkings. Cette start-up parisienne a récemment levé 2,5 millions d'euros, notamment auprès de Keolis, une des filiales de la SNCF.

Avec cette nouvelle levée de fonds, Zenpark souhaite donc accélérer sur le nombre de parkings partenaires et vise les 1 000 parkings partagés dans les deux prochaines années. Des partenariats, comme c'est déjà le cas avec la Maif, sont également envisagés.

Création : 2011

Siège social : Saint-Germain-en-Laye

Activité : plateforme de réservation de parkings

Financement : 8 millions d'euros levés

Concurrent : OnePark

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. ça marche très bien ce service en Norvège, ça s’appelle EasyPark. Mais en France, ne faudrait-il pas un accord avec Vinci pour que ça prenne vraiment?

6,1 millions d’euros pour les parkings partagés de Zenpark
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link