Actualité

Des actionnaires souhaiteraient une fusion entre Yahoo! et AOL

Au moins deux des principaux actionnaires de Yahoo! auraient approché Tim Armstrong, le PDG d’AOL, pour le convaincre d’une fusion et qu’il prenne la tête de la nouvelle entité affirme Reuters. Cette information survient après une campagne qui auraient été menée par le hedge fund Starboard Value LP, qui mettrait lui aussi la pression sur Marissa Mayer pour un rapprochement avec AOL et la cession de participations dans des entreprises en Asie.

Reuters affirme également que deux des 10 principaux investisseurs d’AOL auraient rencontré Tim Armstrong pour discuter d’une telle option. Ils estimeraient à 1,5 milliard de dollars les économies possibles entre les deux entreprises en cas de fusion.

Multiplication des acquisitions

Dans un tel scénario, Starboard Value LP souhaiterait que les activités Web et e-mails de Yahoo! soient intégrées à celles d’AOL, toujours selon Reuters. L’idée : maintenir les parts dans Alibaba et Yahoo! Japan comme une entreprise séparée. Reuters rappèle que la valorisation de Yahoo! est de 47 milliards de dollars mais que ses parts dans Alibaba, récemment introduit en Bourse à Wall Street, sont estimées à 44 milliards de dollars, ce qui signifie que l’activité même de Yahoo! représente donc une part minoritaire.

Marissa Mayer, arrivée à la tête de Yahoo! en juillet 2012, a multiplié les acquisitions. Parmi les opérations notables, en 2013, le portail mettait la main sur la plate-forme de blogs Tumblr pour 1,1 milliard de dollars. Hier, la société annonçait le rachat de BrightRoll , une plate-forme vidéo publicitaire, pour 640 millions de dollars.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Des actionnaires souhaiteraient une fusion entre Yahoo! et AOL
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link