AgTechDecode BusinessTV

[AgTech] Comment Perfarmer permet aux agriculteurs de ne plus subir la loi des marchés

Interview d'Edgar Chaput, co-fondateur et président de Perfarmer

Si la volatilité des marchés financiers n’est plus un secret pour personne depuis bien longtemps, celle des marchés agricoles n’est pas aussi connue. Cette dernière constitue une contrainte de premier ordre pour les agriculteurs, qui doivent composer avec les aléas des marchés pour écouler leurs récoltes. Même si la volatilité des prix agricoles (blé, maïs, colza…) a toujours existé, l’instabilité de l’environnement économique n’a fait qu’accentuer le phénomène et donc plonger les agriculteurs dans une angoisse encore plus profonde.Apple-converted-space »> 

Des alertes personnalisées pour vendre sa récolte au bon moment 

Dans ce contexte, Michel Barrousse, agriculteur dans le Gers, et Edgar Chaput, ancien salarié de Google et Lydia, ont décidé d’unir leurs compétences, agricoles pour le premier et technologiques pour le deuxième, pour créer Perfarmer. Derrière ce nom, dont l’ambition est claire, se cache une application mobile qui aide les agriculteurs à vendre leurs récoltes au bon prix.

Comme le prix idéal souhaité par l’agriculteur coïncide avec le prix d’objectif, celui qui lui permet d’atteindre un seuil de rentabilité, Perfarmer s’est attelé à développer un simulateur de risques pour vérifier que le prix de vente désiré a été atteint au cours des cinq dernières années. Une fois le prix défini, la solution, connectée aux marchés, prévient l’agriculteur lorsque les cours l’atteignent via l’envoi d’une alerte personnalisée par SMS. Véritable assistant commercial virtuel, Perfarmer permet ainsi aux agriculteurs de vendre leur récolte avec plus de sérénité. L’application mobile est accessible en échange d’un abonnement mensuel de 9,90 euros.

Un gage de confiance important alors que l’agriculture est confrontée à un enjeu de sécurité alimentaire à l’échelle mondiale. «Le défi est considérable, il va falloir nourrir plus de 10 milliards de personnes en 2050 avec moins d’eau, moins d’engrais, moins de pesticides, moins d’agriculteurs et moins de terres», note Edgar Chaput, co-fondateur et président de Perfarmer, qui estime que «la technologie est un levier de compétitivité». Présentée au Salon de l’agriculture à Paris, l’application vise la barre des 1 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année.

Perfarmer : les données clés

Fondateurs : Michel Barrousse et Edgar Chaput
Création : 2016
Siège social : Saint-Puy (Occitanie)
Activité : application mobile qui aide les agriculteurs à vendre leurs récoltes au bon prix

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
[AgTech] Comment Perfarmer permet aux agriculteurs de ne plus subir la loi des marchés
Comment Starburst Accelerator veut faire décoller les pépites du secteur aéronautique et spatial
Le Decode de la semaine avec Marie-Christine Levet (Educapital) et Laurent Jolie (Lalilo)
AgTech & recherche: naissance de l’Inrae et de l’Institut Agro
Pourquoi l’Inria veut inciter les chercheurs à se tourner vers l’entrepreneuriat
Le Decode de la semaine avec Christophe Raynaud (ISAI)
AgTech : la startup Naïo Technologies lève 14 millions d’euros pour ses robots agricoles
Copy link