ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTransport

Air Affaires lève 2,1 millions d’euros pour prendre son envol en Europe

Le montant

La start-up bretonne Air Affaires, qui développe un réseau collaboratif de location d’avions privés, a bouclé un tour de table de 2,1 millions d’euros. Les acteurs ayant pris part à cette opération n’ont pas été dévoilés.

Le marché

Fondée en 2015 par Charles Cabillic, figure active de l’écosystème breton (AlloVoisins, West Web Valley…), Mickaël Kerbourch et Ronan Le Moal, directeur général du Arkéa, Air Affaires a pour objectif de faciliter les voyages d’affaires des professionnels, dirigeants et cadres de PME en tête, via l’aviation privée. Pour ce faire, la société a conçu une plateforme permettant de mettre en relation des propriétaires louant leur avion ou des compagnies aériennes, des pilotes professionnels et des entreprises souhaitant se déplacer en France, en Europe et en Afrique du Nord. Cette plateforme sert de base au club Air Affaires qui propose aux PME membres de trouver un avion et un pilote professionnel rapidement et à un prix accessible.

Avec son dispositif, les entrepreneurs peuvent ainsi gagner du temps lors de leurs déplacements professionnels et économiser des dépenses d’hôtel et de restaurant. «Pour beaucoup, cela vient à enlever certains freins à entreprendre hors des très grandes métropoles», indique Olivier Bécot, directeur général d’Air Affaires. Dans le même temps, les propriétaires d’avion ont l’opportunité de faire voler plus souvent leur appareil pour amortir les coûts d’entretien. Une aubaine dans la mesure où un avion nécessite environ 300 heures de vol chaque année pour être rentable.

Par ailleurs, alors que les grandes compagnies aériennes, qui cherchent à maximiser leurs recettes en faisant du transport de masse, concentrent leur activité sur une vingtaine d’aéroports dans l’Hexagone, Air Affaires entend de son côté exploiter les 380 aérodromes français désertés par les compagnies aériennes commerciales. «Il y a aujourd’hui un aérodrome à moins de 30 kilomètres de chaque entreprise», note la société bretonne.

A ce jour, la jeune pousse indique que 173 avions et 322 pilotes ont permis aux membres du club d’organiser 350 déplacements professionnels en avion privé vers plus de 120 destinations en France et en Europe.

Les objectifs de la Start-up

Ce tour de table doit permettre à Air Affaires d’accélérer sa croissance et de développer son activité à l’international. La société prévoit ainsi d’accélérer le déploiement de sa plateforme en 2019 pour proposer aux membres du club un accès à plus de 4 000 aérodromes en Europe.

Air Affaires : les données clés

Fondateurs : Charles Cabillic, Mickaël Kerbourch et Ronan Le Moal
Création : 2015
Siège social : Guipavas (Finistère)
Activité : réseau collaboratif de location d’avions privés
Financement : 2,1 millions d’euros en novembre 2018

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Air Affaires lève 2,1 millions d’euros pour prendre son envol en Europe
[Webinar] Passez de 3 semaines à 3 heures avec la signature électronique
Huawei: la Suède bannit à son tour des groupes chinois de son réseau 5G
Après l’e-commerce, MercadoLibre veut devenir leader des paiements numériques en Amérique Latine
Face à Amazon, Microsoft s’allie à SpaceX (Elon Musk) pour muscler son offre cloud
[Webinar] Les nouvelles alternatives pour lire une presse de qualité
Les annonces PropTech qu’il ne fallait pas manquer depuis juin