Tech

Akamai et la bataille de l’accélération du web

La société américaine Akamai est spécialisée dans l’accélération de la diffusion des contenus et des applications sur le web.

Créée il y a  10 ans, la société gère aujourd’hui un parc de 85 000 serveurs dans le monde, souvent installés directement chez les ISP « Internet service providers ».

Elle est un des acteurs majeurs de la lutte pour gagner des microsecondes précieuses dans l’affichage des sites, applications et services et satisfaire ainsi la demande des internautes en matière de performance de diffusion. Elle travaille en cloud depuis toujours.

  • + d’1 milliard $ de CA pour 2200 salariés dans le monde
  • Présence sur + de 1000 réseaux dans 71 pays
  • 3.5 Tb de bande passante moyenne chaque jour
  • 25 à 30% du trafic web mondial

Entretien avec Jérôme Renoux, Sales Manager Digital Media Akamai France. Il détaille les enjeux de l’accélération, les technologies d’Akamai, la nouvelle donne du « tout cloud » notamment dans le social gaming.


Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “Akamai et la bataille de l’accélération du web”

    1. Hmmm…moyennement d’accord avec vous Messieurs…Nous utilisons Akamai depuis bientôt 4 ans pour un service de VOD payant (sisi, ca existe :)) et aucun reproche à formuler ! Le service est irréprochable !

  1. j’ai eu beaucoup de mal a regarder le mariage princier par internet avec une tele qui utilise akamai. c est beau le marketing mais c est mieux quand la technique ca fonctionne

  2. Bizarre ces vitesses de download lente chez vous JPA, peut être que ça vient de votre configuration ?

    J’ai mis à jour mon OS X « Lion » aujourd’hui et j’avoue que la vitesse de téléchargement était impressionante sur la fibre : 90 Mbit/s. Là, ça assure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This