ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

Alibaba officialise son IPO, Yahoo! devrait décrocher le jackpot

Yahoo! avait déboursé 1 milliard de dollars en 2005 pour prendre 40% du capital d’Alibaba…

C’est désormais plus officiel que jamais. Alibaba vient de déposer son dossier d’introduction en bourse auprès de la SEC (Securities and exchange commission, l’équivalent de l’Autorité des marchés aux Etats-Unis). Selon celui-ci, la valorisation du mastodonte chinois de l’e-commerce dépasserait les 100 milliards de dollars, ce qui devrait en faire, comme prévu, l’une des plus grandes opérations à Wall Street depuis l’entrée de Facebook au Nasdaq qui avait permis au réseau social de lever 16 milliards de dollars en 2012. Mais des analystes estiment que la société pourrait franchir les 200 milliards de dollars capitalisation, soit plus qu’eBay (65 milliards de dollars à date) ou Amazon (137 milliards de dollars à date).

La firme de Jack Ma aurait cependant encore du mal à se décider face à l’embarras du choix entre une cotation sur le Nasdaq ou le Nyse (New York Stock Exchange, ndlr). Selon le Wall Street Journal, le second devrait l’emporter même si rien ne serait encore formellement décidé. Les difficultés rencontrées par Facebook lors de son entrée sur le Nasdaq pourrait jouer en sa défaveur. Le deux marchés font donc les yeux doux à la pépite chinoise pour décrocher ce qui se présente comme le méga-deal de l’année.

Au final, l’un des grands gagnants de l’opération devrait être Yahoo!, qui détient un peu plus 22% du capital d’Alibaba. Une part du gateau qui lui a d’ailleurs donné un coup de pouce lors de la publication de ses résultats du premier trimestre (1,13 milliard de dollars de chiffre d’affaires) à la mi-avril et qui est aujourd’hui estimée à 26 milliards de dollars selon le document déposé aux autorités américaines. Un chiffre à comparer au 1 milliard de dollars déboursé en 2005 par le portail américain pour acquérir 40% de l’e-commerçant, une part redescendue en 2012 après un rachat d’action. Reste encore une inconnue : le nombre d’actions que la société de Marissa Mayer cèdera lors de l’opération.

Fondé en 1999 par Jack Ma, Alibaba est le principal e-commerçant en Chine. En plus des ventes directes, il édite également des marketplaces comme Taobao ou Tmall. Il revendique aujourd’hui plus de 231 millions d’acheteurs actifs mensuels pour plus de 248 milliards de volume de ventes sur ses places de marchés (Gross Merchandise Value, ndlr).

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Il n’y a pas 240 pays dans le monde, seulement 198.

Bouton retour en haut de la page
Alibaba officialise son IPO, Yahoo! devrait décrocher le jackpot
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,5 million d’euros
Données personnelles d’enfants: TikTok condamné à une amende de 750 000 euros aux Pays-Bas