ActualitéAffaires publiquesBusinessTech

Altran dévisse en Bourse après avoir découvert 10 millions de dollars de commandes fictives chez Aricent

Avec l'AFP

Le groupe français de conseil en technologie Altran a découvert un incident financier chez l’Américain Aricent, une anomalie antérieure au rachat de la société pour 1,7 milliard d’euros en mars 2018 qui ne devrait pas avoir «d’impact significatif» sur les résultats consolidés du premier semestre. «La direction d’Altran a découvert chez Aricent une anomalie liée à des bons de commande qui se sont avérés être fictifs (…) pour un montant de 10 millions de dollars», a annoncé vendredi le groupe français dans un communiqué.

«Ce sont des agissements tout à fait condamnables et à ce stade limités à un individu qui est poursuivi et qui ne concernent qu’un client d’Aricent. Ces bons de commandes fictifs concernaient des commandes de « software » basés sur de la propriété intellectuelle», a précisé le PDG d’Altran, Dominique Cerutti, lors d’une conférence de presse téléphonique. Les faits ont eu lieu sur la période courant du troisième trimestre 2017 au premier trimestre 2018.

Le profil de marge d’Aricent revu et corrigé à la baisse

«On ne pense pas que cela va affecter matériellement nos résultats semestriels consolidés avec Aricent, l’objet de cette annonce c’est de corriger pour le marché les niveaux de profil de marge communiqués qui étaient gonflés», a expliqué Dominique Cerutti. «Les impacts directs et indirects liés à cet événement amènent Altran à réévaluer le profil de marge d’Aricent à environ 15,6% sur les 12 derniers mois à juin 2018», précise le groupe français qui a engagé un plan d’action pour rétablir le profil de marge à 18,3% qui avait été communiqué, d’ici la fin de l’année.

Dans la foulée de cette annonce, l’action d’Altran a dévissé de près de 21%, vendredi à la Bourse de Paris. Ce matin, le titre perdait 20,83% à 9,49 euros, dans un marché en hausse de 0,45%.

Avec l’absorption d’Aricent, Altran est devenu un géant mondial du conseil en technologie et prévoit une hausse organique d’un tiers de son chiffre d’affaires d’ici 2022, à 4 milliards d’euros. L’ensemble Altran-Aricent affichait un chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’euros en 2017.

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer