Tech

AntVoice, l’éditeur français aux 50 millions d’applications Facebook installées

Il y a un an et demi, deux jeunes ingénieurs de 25 ans lançaient leur première application en parallèle de leur travail de l’époque. « Confessions entre amis » sera installée plus de 100 000 fois en quelques semaines à peine. Suivent l’application « la signification du prénom », utilisée plus de 700 000 fois en une semaine seulement et « le hit parade de ta naissance » avec la barre des 2 M d’utilisations franchie en une semaine !

AntVoice est donc né debut 2010 d’un enchainement de succès et revendique aujourd’hui 50 M d’applications Facebook installées dans le monde et  plus 3,9 M d’utilisateurs mensuels actifs (MAU, source Appdata.com) ce qui en fait le premier éditeur français d’applications pour le réseau social devant Kobojo (3,3 M) ou Weka (1,7 M).

La plus grande réussite d’AntVoice à ce jour est « The Mood Weather Report », l’Arc en ciel du moral en français, avec ses 15 M d’installations dans le monde. 30% seulement des utilisateurs sont français. On doit également à la société le plus récent « Il est con ce pigeon » et quelques autres réalisations.

AntVoice est désormais souvent appelé « le Zynga français ».  La voix de la fourmi commence à faire du bruit dans le monde du social gaming !

Entretien avec Alban Peltier, CEO de AntVoice.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Bonsoir.
    Etant depuis longtemps à l’ arc en ciel du moral, les actualités n’ apparaissent pas dans la page actualités facebook…Pourquoi ? Cordialement
    Martine

AntVoice, l’éditeur français aux 50 millions d’applications Facebook installées
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?
Covid-19: des grandes écoles tentent le campus virtuel
Apple: les éditeurs de presse dénoncent une commission « excessive » sur l’App Store
Le PDG de Spotify s’engage à investir 1 milliard d’euros dans les DeepTech européennes
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection